Montréal
11:48 10 mars 2020 | mise à jour le: 10 mars 2020 à 17:54 Temps de lecture: 4 minutes

Coronavirus: la sécurité civile de Montréal en mode Alerte

Coronavirus: la sécurité civile de Montréal en mode Alerte
Photo: Josie Desmarais/MétroValérie Plante

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a indiqué mardi que le Centre de sécurité civile de la Ville de Montréal était désormais en «mode Alerte» en raison de l’épidémie de coronavirus.

L’élue a indiqué sur son compte Twitter que «malgré le fait que la situation à Montréal est sous contrôle, la propagation mondiale du virus évolue très rapidement.»

L’Organisation de la sécurité civile de l’agglomération de Montréal (OSCAM) prépare ainsi un plan afin d’assurer la continuité des services de la Ville aux Montréalais.e.s en cas de dégradation de la situation.

Par ailleurs, la mairesse invite la population à composer le 811 ou consulter le site internet d’Info-Santé pour se renseigner quant aux mesures à prendre pour se prémunir contre le virus.

Contacté par Métro, les relations médias de la Ville ont expliqué que «l’activation du mode Alerte a pour but principalement la coordination des communications, consignes et directives en matière de santé publique entre la DRSP, la direction générale de la Ville de Montréal et les partenaires de l’Organisation de sécurité civile de l’agglomération de Montréal.»

Collaboration avec la sécurité civile du Québec

De son côté, la sécurité civile du Québec assure suivre l’évolution de la propagation du coronavirus depuis le tout début.

«En tant que coordonnateur de l’action gouvernementale en sécurité civile, le ministère de la Sécurité publique a tenu plusieurs rencontres de coordination et de partage d’informations avec tous les partenaires gouvernementaux membres de l’Organisation de la sécurité civile du Québec (OSCQ) afin de documenter la situation en temps réel», affirme par courriel Louise Quintin relationniste pour le Ministère de la Sécurité publique.

L’OSCQ planifie les mesures de sécurité civile à l’échelle nationale et, en cas de sinistre majeur, coordonne les opérations menées par chacun des responsables de mission selon le Plan national de sécurité civile (PNSC).

Depuis le 29 janvier, elle a tenu huit réunions de coordination afin de faire le point sur la situation entourant le COVID-19.

Le défilé de la Saint-Patrick toujours prévu

L’organisation d’événements festifs à Montréal se fera sous haute surveillance de l’évolution des cas de coronavirus lors des prochaines semaines.

C’est le cas du défilé annuel de la Saint-Patrick, qui est toujours prévu sur la rue Sainte-Catherine Ouest, au centre-ville de la métropole, le dimanche 22 mars.

«Ni les Sociétés irlandaises unies de Montréal, ni la Ville de Montréal ont de plans immédiats pour annuler le défilé de la St-Patrick de Montréal édition 2020 à cause du COVID-19», indiquait les Sociétés irlandaises unies de Montréal dans un communiqué publié le 9 mars.

Toutefois, la tenue de la 197e édition de la parade pourrait être remise en cause «si la situation des cas diagnostiqués à Montréal change», selon le groupe.

«Nous allons réévaluer la situation à mesure que nous nous approchons la date du défilé.»

Jeux de Montréal: pas d’annulation en vue pour l’évènement

La 43e édition des Jeux de Montréal est pour le moment maintenue, confirme Camille Turbide, conseillère en communication pour l’évènement.

Cette compétition reçoit près de 5000 jeunes de 6 à 12 ans concourant dans une trentaine de sports devant plus de 22 000 spectateurs. Elle se tiendra du 1er au 5 avril dans plusieurs arénas, stades et complexes sportifs à travers Montréal, tels que le Complexe sportif Claude-Robillard dans Ahuntsic.

En ce qui concerne des mesures de prévention contre le COVID-19, Camille Turbide explique être encore «en attente des indications de la Ville de Montréal», organisateur de l’évènement.

– Avec Clara Loiseau

Articles similaires