Montréal
15:23 20 avril 2020 | mise à jour le: 22 avril 2020 à 08:32 temps de lecture: 3 minutes

Montréal rend hommage aux victimes de la tuerie en Nouvelle-Écosse

Montréal rend hommage aux victimes de la tuerie en Nouvelle-Écosse
Photo: Josie Desmarais/MétroLa mairesse de Montréal, Valérie Plante

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a offert son support aux familles ébranlées par la mort d’un proche dans la tuerie survenue en Nouvelle-Écosse ce weekend. La Ville a aussi souligné le décès de la mère d’un de ses élus causé par le coronavirus.

«Vous me permettrez d’envoyer mes condoléances, bien sûr, aux amis et aux familles qui ont perdu un être cher dans cette tuerie d’une violence inouie», a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante, dans son message d’introduction à la séance du conseil municipal. Les élus de la Ville y prennent part en vidéoconférence via l’application Zoom, coronavirus oblige. 

«Sachez que Montréal est avec vous, a renchéri Mme Plante. C’est pour ça que nous avons décidé de mettre en berne les drapeaux dans la cité administrative en signe de solidarité.»

Lundi après-midi, la GRC a tenu une conférence de presse pour faire le point sur la tuerie survenue en Nouvelle-Écosse. Un tireur fou a parcouru ce weekend plus de 125 km en Nouvelle-Écosse, fauchant la vie d’au moins 18 personnes sur son passage, dont une agente de la GRC, avant d’être abattu par les forces de l’ordre. Il s’agit ainsi de la pire tuerie de masse de l’histoire récente du pays. En 1989, la fusillade survenue à l’École Polytechnique avait fait 14 morts et 14 blessés.

Minute de silence

Les élus ont également tenu une minute de silence en hommage aux victimes de la crise du coronavirus. Dans les dernières semaines, Montréal est devenu l’épicentre de cette pandémie au Québec. La métropole compte ainsi 8964 cas en date de lundi matin sur un total de 19 319 dans la province. Elle recense aussi 525 décès reliés à cette maladie, soit plus de la moitié des 939 décès dans la province, selon les plus récentes données de la santé publique

La mère du conseiller municipal et leader de la majorité, François Limoges, fait d’ailleurs partie de ces victimes. Lundi, plusieurs élus lui ont offert leurs condoléances.

«Mes pensées vont à toutes les victimes de la COVID. J’ai une pensée particulière pour mon collègue, M. Limoges, concernant le décès de sa mère», a notamment déclaré le chef d’Ensemble Montréal, Lionel Perez.

Articles similaires