Montréal
16:31 18 juin 2020 | mise à jour le: 19 juin 2020 à 11:04 temps de lecture: 2 minutes

Cruauté animale: mobilisation contre Canada Goose à Montréal

Cruauté animale: mobilisation contre Canada Goose à Montréal
Photo: Josie Desmarais/MétroQuelques militants de l'organisation PETA manifestent devant le magasin Canada Goose, sur la rue Sainte-Catherine.

Des militants ont manifesté jeudi devant une succursale de Canada Goose à Montréal pour dénoncer la cruauté animale dont ferait preuve l’entreprise dans la confection de ses manteaux.

Une poignée de membres de l’association de défense des droits des animaux «PETA» ont pris part à une mobilisation ce midi devant le magasin de la rue Sainte-Catherine Ouest. En conservant une distance l’un de l’autre, les militants ont proposé aux passants de scanner un code QR afin qu’ils puissent ensuite avoir accès à des informations «sur la cruauté inhérente à chaque parka Canada Goose». Ils ont ainsi tenté de sensibiliser les citoyens à leur cause tout en respectant les règles sanitaires en vigueur.

«Nous voulons surtout que la compagnie cesse d’utiliser de la vraie fourrure et des plumes d’oie dans leurs manteaux. On veut qu’ils utilisent des matériaux qui n’impliquent pas la torture et la mort d’animaux», explique à Métro une militante de l’association, Ashley Ollie. Cette dernière presse ainsi l’entreprise, qui a ouvert une usine à Montréal l’an dernier, d’opter pour un matériel de rembourrage synthétique pour confectionner ses manteaux.

«On veut qu’ils cessent de tuer des animaux. Ils tuent des milliers d’animaux chaque année pour un logo sur un manteau.» -Ashley Ollie, militante de l’association «PETA»

D’autres manifestations du genre sont aussi prévues devant des succursales situées dans d’autres villes canadiennes, notamment à Edmonton, à Calgary et à Banff.

«Information erronée», selon Canada Goose

Contactée par Métro, l’entreprise Canada Goose a vivement rejeté les accusations du groupe militant.

«Bien que ce ne soit pas surprenant, c’est tout de même dommage que PETA partage de l’information erronée sur les pratiques de notre entreprise en lien avec le bien-être des animaux. Ces allégations n’ont pas de fondement et nous demeurons déterminés à nous approvisionner en matériel de façon éthique et responsable», a assuré un porte-parole par courriel.

À la mi-mars, la plupart des magasins de la société ont fermé leurs portes temporairement en raison de la pandémie. Ils ont toutefois recommencé à rouvrir dans les dernières semaines alors que de nombreuses villes procèdent à leur déconfinement progressif.

Articles similaires