Montréal
16:22 26 novembre 2020 | mise à jour le: 26 novembre 2020 à 17:59 temps de lecture: 3 minutes

Une église complotiste devra fermer

Une église complotiste devra fermer
Photo: Photo tirée de FacebookLe pasteur Carlos Norbal et l’église Nouvelle Création avaient invité plusieurs figures de proue du mouvement complotiste à livrer des discours devant les fidèles.

Une église du nord-est de Montréal qui continue de défier les mesures sanitaires en organisant des rassemblements non autorisés devra fermer ses portes en raison de l’expiration de son certificat d’occupation.

Depuis plusieurs semaines, l’église Nouvelle Création invite ses fidèles à se dresser contre la «tyrannie» en se réunissant en grand nombre dans sa salle située à l’intersection du boulevard Pie-IX et de la rue Everett.

Outre les accrocs aux directives sanitaires émises par la Santé publique, ces rassemblements posent problème à plusieurs égards aux yeux des autorités. Par exemple, le zonage ne permet pas un usage de lieux de culte dans ce secteur de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension (VSMPE). Ce n’est toutefois pas la raison qui a été évoquée pour la fermer.

Le certificat d’occupation délivré à l’église par la Ville est aussi périmé, indique Rachel Vanier, chargée de communication à l’arrondissement de VSMPE. Cette dernière précise que le document n’est plus valide puisque l’entreprise n’est plus accréditée au Registraire des entreprises du Québec. L’église n’aura donc plus le droit d’utiliser le local pour poursuivre ses activités.

Au moment de mettre en ligne, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, qui chapeaute le Registraire, n’avait pas répondu aux questions de Métro.

Les policiers aux aguets

Le SPVM indique être intervenu à trois reprises au cours du dernier mois.

«Suite à nos analyses et constatations sur le terrain, nous avons rédigé des RIG (rapport d’infraction général).  Ils ont été soumis au DPCP [Directeur des poursuites criminelles et pénales] », indique par courriel Darren Martin McMahon-Payette, chargé de communication auprès du SPVM.

Dans ses prêches, le pasteur Carlos Norbal enjoignait ses fidèles à ne pas respecter les mesures en vigueur, appuyant ses dires sur sa propre lecture de la Charte des droits et libertés. Il a d’ailleurs invité plusieurs figures de proue de mouvement conspirationniste à venir livrer des discours à son église.

Sur la page Facebook de l’église, aucune mention n’est faite quant à ces événements. Dans sa dernière publication, mise en ligne mercredi soir, l’église indique attendre ses fidèles «en grand nombre» pour son assemblée de dimanche. Il est néanmoins inscrit que le lieu peut être sujet à changement.

L’église Nouvelle Création n’a pas souhaité commenter la situation.

Articles similaires