Montréal
13:48 10 décembre 2020 | mise à jour le: 10 décembre 2020 à 16:31 temps de lecture: 3 minutes

COVID-19: «Il y a une hausse assez préoccupante des cas à Montréal»

COVID-19: «Il y a une hausse assez préoccupante des cas à Montréal»
Photo: Pablo A. Ortiz/MétroMylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal

La directrice régionale de santé publique de Montréal (DRSP), Mylène Drouin, s’est dite préoccupée par la hausse des cas sur l’Île de Montréal.

Cette dernière a fait le point sur la situation actuelle dans la métropole jeudi après-midi. Elle en a profité pour réitérer aux Montréalais de réduire leurs contacts et leurs déplacements puisque les transmissions communautaires sont «soutenues».

Le nombre de nouveaux cas quotidiens a doublé depuis deux semaines à Montréal.

En effet, le bilan quotidien a atteint un nouveau record jeudi alors qu’il s’élevait à près de 650 cas. Pourtant, 14 jours auparavant, la métropole recensait près de 350 nouveaux cas.

«Relâchement»

Cette augmentation généralisée des cas s’explique par «un relâchement» de la part de la population, a indiqué Mylène Drouin.

«C’est difficile d’expliquer pourquoi, mais ça ne s’explique pas par les éclosions en RPA ou CHSLD qui ne représentent que 4% des cas. On est vraiment dans une transmission communautaire rapide. Ce n’est pas dans les milieux de travail. C’est un relâchement de la population», a-t-elle affirmé.

Dre Drouin a mentionné que certains quartiers étaient plus chauds. Il s’agit de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Côte-des-Neiges, Bordeaux-Cartierville, Saint-Léonard, Montréal-Nord, Saint-Laurent et Rivières-des-Prairies.

Cependant, elle a précisé qu’on observait une tendance à la hausse dans l’ensemble des quartiers montréalais.

Hausse d’hospitalisations

Les hospitalisations sont aussi en hausse dans la métropole, a expliqué a présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Sonia Bélanger.

«Depuis quelques jours, nous avons franchi le cap du 250 patients hospitalisés dans les différents hôpitaux de Montréal. On approche le 300 patients et c’est une croissance qui s’accélère quotidiennement», a-t-elle souligné.

Avec l’arrivée du temps des fête, période souvent achalandée dans les salles d’urgence, la situation est encore plus préoccupante, a-t-elle ajouté.

«Nous sommes en train de réduire nos activités dans les blocs opératoires. L’objectif est de récupérer du personnel pour aller porter main forte aux lits qui seront réservés à la clientèle COVID-19», a mentionné Mme Bélanger.

Elle a indiqué que, dès la semaine prochaine, au-delà de 500 lits devraient être disponibles pour ces patients.

Hausse partout au Québec

Les cas de COVID-19 sont en hausse partout dans la province avec 1842 nouveaux cas enregistrés au Québec dans les dernières 24 heures.

C’est le deuxième chiffre le plus élevé qu’ait connu la province depuis le début de la crise sanitaire.

Le bilan humain continue de s’alourdir avec 33 décès supplémentaires, dont 8 sont survenus dans les dernières 24 heures, 18 entre le 3 et le 8 décembre, 5 avant le 3 décembre et 2 à une date inconnue.

Le nombre de décès la COVID-19 depuis le début de la pandémie au Québec passe à 7382 décès. Un décès a été retiré du compte car il était non attribuable à la COVID-19 après enquête.

Articles similaires