Montréal
15:15 21 décembre 2020 | mise à jour le: 21 décembre 2020 à 15:58 temps de lecture: 2 minutes

Menace de grève: la Ville de Montréal conclut une entente de principe avec ses cols bleus

Menace de grève: la Ville de Montréal conclut une entente de principe avec ses cols bleus
Photo: TC Media/Catherine Paquette

La menace d’une grève cet hiver s’amenuise, alors que la Ville de Montréal a conclu une entente de principe avec le syndicat représentant ses cols bleus, après de longues négociations.

La convention collective du Syndicat des cols bleus regroupés de la Ville de Montréal est échue depuis décembre 2017. Après plus de 70 jours de négociations et l’intervention d’un médiateur, une entente de principe en vue de son renouvellement a toutefois été conclue cette fin de semaine. La Ville en a fait l’annonce lundi par voie de communiqué.

«Je me réjouis grandement de cette entente de principe qui permet de conjuguer le respect de la capacité de payer des contribuables montréalais avec la nécessité de reconnaître le travail et le dévouement des cols bleus qui consacrent leur carrière au service public. Cela nous permettra d’aller de l’avant en continuant à servir la population, tout en travaillant à nos objectifs collectifs pour la métropole», a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Éviter une grève

La première vague du coronavirus avait forcé la mise sur pause des négociations entre les deux parties. Celles-ci ont toutefois repris dans les derniers mois.

Cet automne, les membres du Syndicat des cols bleus avaient voté à forte majorité en faveur de moyens de pression pouvant aller jusqu’à une grève générale illimitée. Il s’agissait là d’une tactique visant à accélérer les négociations avec la Ville.

Cette nouvelle entente de principe vient ainsi réduire le risque que le syndicat mette cette menace à exécution en plein hiver.

«C’est une excellente nouvelle à quelques jours des fêtes! Nous sommes fiers qu’une paix industrielle soit assurée pour les Montréalais et Montréalaises jusqu’à la fin de 2024 avec cette entente», s’est réjoui le président du Syndicat des cols bleus de la Ville, Luc Bisson, dans un communiqué distinct.

Cette entente de principe prévoit un nouveau contrat de travail qui prendra fin le 31 décembre 2024. Les détails de cette entente demeureront confidentiels jusqu’à ce que la Ville et les syndiqués aient approuvé celle-ci.

La Ville de Montréal compte environ 6000 cols bleus.

Articles similaires