Montréal

Jagmeet Singh veut des logements sociaux plutôt qu’un stade de baseball

Le chef du NPD, Jagmeet Singh. Photo: Josie Desmarais/Métro

Lors d’une conférence de presse à Montréal pour dévoiler son plan contre la crise du logement, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) Jagmeet Singh s’est opposé à la vente de terrains du secteur du bassin Peel au profit de Stephen Bronfman pour la construction d’un stade de baseball.

M. Singh s’est engagé à construire «des maisons que les gens ordinaires peuvent se permettre» sur les terrains fédéraux disponibles. Celui-ci prend l’exemple du bassin Peel qui est visé par le promoteur Bronfman comme potentiel futur emplacement du stade de baseball des Expos.

«Je ne suis pas Justin Trudeau. Je ne travaille pas pour les milliardaires. Je me bats pour les familles ordinaires, et je m’engage à construire plus de maisons que les gens peuvent se permettre – y compris ici même dans la région du bassin de Peel.»

Jagmeet Singh, chef du NPD

Dans le cadre de son plan de réponse à la crise du logement, le NPD, prévoit la construction de 500 000 logements abordables en 10 ans dont la moitié en 5 ans. Jagmeet Singh mentionne que «le coût des maisons à Montréal a augmenté de plus de 200 000 $ depuis 2015 et que le loyer moyen a augmenté de 20 %».

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, aimerait que les différents partis fédéraux se positionnent sur l’avenir de ce territoire, et surtout que celui-ci réponde aux besoins de la population.

«L’enjeu de ce grand territoire, c’est qu’il appartient au gouvernement fédéral. Nous ce qu’on demande, c’est que des sommes soient investies pour des espaces verts, du logement social, du logement abordable, une école. Alors que pour l’instant, la logique, c’est de le donner au plus offrant.»

Valérie Plante, mairesse de Montréal

La mairesse espère que le gouvernement va démontrer une volonté de d’implanter ce type d’usages mixtes alliant logements, espaces verts et pôle de travail. «Avec ou sans stade, il n’y a pas de projet sur la table, alors il est difficile de se positionner.»

Du côté de l’opposition officielle, la porte-parole en matière d’habitation, Karine Boivin Roy, s’intéresse en primauté au développement d’un milieu de vie qui répondrait aux besoins de la population.

«Chose certaine, on doit réfléchir à un réaménagement du secteur Bridge-Bonaventure, incluant le bassin Peel, dans une perspective du vivre-ensemble. Notre souhait, c’est de développer un milieu de vie mixte dans ce secteur. Nous allons suivre de près les consultations qui ont lieu actuellement pour s’assurer de bien répondre aux besoins de la population.

La porte-parole en matière d’habitation,Karine Boivin Roy

Lors de la nomination de Denis Boucher, ex-joueur des Expos, dans l’équipe de Denis Coderre, ce dernier a précisé qu’un retour des Expos n’était «pas une priorité pour l’instant» et «qu’il fallait d’abord sortir de la pandémie et se concentrer sur les enjeux économiques et sociaux».

Avec la collaboration de Martin Nolibé et Rosanna Tiranti.

Articles récents du même sujet