Montréal

Playa del Anjou, mer en banlieue: des piscines à louer pour voyager à Montréal

Selon un propriétaire de piscine, il est même possible de se baigner sous la Tour Eiffel, à 20m de Montréal...
Selon un propriétaire de piscine, il est même possible de se baigner sous la Tour Eiffel, à 20m de Montréal... Photo: iStock, Imgorthand

Le site Internet SwimpIy permet aux propriétaires de louer leurs piscines à un tarif horaire, comme ils le feraient pour leur logement avec Airbnb. Certains ne manquent pas d’imagination pour créer leur publication. Métro est parti à la recherche des piscines les plus rafraîchissantes de la métropole – et des annonces les plus drôles de la plateforme.

On a dénombré 129 propriétés où il est possible de louer un petit moment de répit alors que la canicule frappe l’île. Les prix vont de 15 à 100 $ l’heure, auxquels s’ajoutent des frais de service de 10 %. Il est possible de filtrer les annonces par critères si l’on veut profiter d’une glissade ou se baigner dans de l’eau salée plutôt que chlorée.

Pour ceux qui vivent sur l’île de Montréal, inutile de dépenser des centaines de dollars direction Cancún. Pour la modique somme de 50 $ l’heure, il est possible de profiter de la future destination tendance, la «Playa del Anjou». Le propriétaire propose, en plus de louer la piscine, un accès à une grande table de patio et à huit chaises sous un gazebo.

Dans l’arrondissement voisin de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, on peut profiter d’une piscine «démentielle» pour 45 $ l’heure. Elle est même dotée d’un petit panier de basketball.

Au cœur du Vieux-Rosemont, les groupes jusqu’à six personnes peuvent profiter de cette large piscine creusée. «Pas d’accès à la maison, mais des heures de plaisir dans l’eau», précise le locateur. Elle se loue au prix de 25 $/h.

La piscine à louer qui accueille le plus de personnes se trouve à Cartierville, au nord de l’île. On peut louer cette grande piscine couverte pour jusqu’à 25 personnes.

Dans toute la métropole

L’été, pour celles et ceux qui en ont la chance, c’est aussi les voyages, parfois le bord de la mer. Plus besoin de rêver, on peut s’évader tout près de Montréal.

En fouillant, on a trouvé un véritable bijou au sud de l’île. Une résidente de Sainte-Catherine propose une piscine à louer avec vue sur la tour Eiffel – en réalité un pylône électrique. En plus d’être pleine d’humour, l’annonce promet un prix abordable: seulement une vingtaine de dollars l’heure pour profiter d’un peu d’eau fraîche.

Une des autres choses que l’on a remarquées, c’est le nombre impressionnant «d’oasis» à travers le grand désert montréalais. En quittant l’île direction Sherbrooke, on peut se baigner à l’«oasis pas trop loin» pour 60 $/h.

Cette autre utilisatrice de la plateforme propose carrément une «oasis primée» à Candiac, pouvant accueillir jusqu’à 26 personnes dans un grand jardin.

Aussi, plus besoin de prendre l’avion ou faire des heures de voiture; on peut louer «la mer en banlieue» à Terrebonne!

Il est possible de réserver instantanément ou d’envoyer une demande à l’hôte; tout dépend du propriétaire qui fixe ces conditions. Les propriétaires de piscines intéressés peuvent gagner jusqu’à 5000 $ par mois en utilisant la plateforme.

Il faut cependant noter que Swimply prélève une commission de 15 % sur chaque réservation. Cette commission est déduite du prix net, c’est-à-dire le prix avant que les frais de service ne soient appliqués à la réservation. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet