Soutenez

Investissement de 2,3 M$ par la Ville de Montréal pour des logements abordables

La valeur du projet d’achat et de rénovation du 450, 33e Avenue est estimée à 7,96 M$. Photo: Capture d'écran/Google Maps

L’administration Plante alloue une aide financière de 2,3 M$ à la Société locative d’investissement et de développement social (SOLIDES) pour un projet de logements abordables à Lachine.

Le projet vise l’acquisition et la réfection d’un immeuble de 47 logements abordables situé au 450, 33e Avenue.

Les locataires actuels, principalement des personnes seules, issues de minorités ethnoculturelles, et retraitées ou travaillant à faibles revenus, pourront continuer d’habiter le bâtiment pendant toute la durée des travaux de remise en état, condition associée à la contribution financière de la Ville.

«Ces 47 logements deviennent, pour toujours, 47 outils de plus contre l’exclusion sociale et économique de locataires de Lachine et ça, nous en sommes très fiers», déclare le directeur général de SOLIDES, François Giguère, par voie de communiqué.

L’investissement de la Ville de Montréal s’inscrit dans le cadre du Chantier Métropole abordable, mis en place au début de l’été et réunissant divers partenaires privés et collectifs pour accroître l’offre de logements abordables.

«Avec le Chantier Métropole abordable, nous mettons en place toutes les conditions gagnantes pour maintenir le parc locatif abordable existant et accroître l’offre de logements salubres et accessibles sur le territoire montréalais», affirme Valérie Plante.

Plusieurs prêteurs assureront le financement du projet, notamment First National et New Market Funds, précise le responsable de l’habitation, de la stratégie immobilière et des affaires juridiques au comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais. «Les avantages de ce montage financier feront l’objet d’une évaluation dans le cadre du Chantier Montréal abordable afin d’identifier les conditions de sa reproduction à grande échelle», ajoute M. Dorais.

Qu’est-ce qu’un logement abordable?

La Ville de Montréal qualifie un logement abordable comme «un logement dont le prix est inférieur à la valeur médiane du marché».

Pour réaliser ces logements, le Règlement pour une métropole mixte, en vigueur depuis le 1er avril 2021 à Montréal, «combine un rabais sur la valeur marchande offert par le constructeur avec divers programmes de subvention en habitation qui en maintiennent à long terme le caractère abordable», affirme le site de la Ville.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Lachine & Dorval.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.