Soutenez

Urgences-santé: un défilé du père Noël pour tous

Pour une 24e édition consécutive, les employés d’Urgences-santé on participé au défilé du père Noël pour que des enfants hospitalisés et leur famille puissent y assister. Photo: Nicolas Monet/Métro

Très attendue après deux ans d’absence en raison de la pandémie, la 70e édition du défilé du père Noël se déroulait aujourd’hui au centre-ville de Montréal. Les employés d’Urgences-santé ont de nouveau bravé le froid de novembre pour que de jeunes patients hospitalisés et leur famille puissent y assister et profiter de la magie des fêtes.

Liorah Dorvil est une des 50 enfants dont le transport sécuritaire a été organisé par l’organisation ambulancière, et qui autrement n’auraient pu faire partie de la foule en raison de leur condition médicale.

La jeune fille de quatre ans souffre d’une complication hépatique qui a nécessité une greffe de foie. Une opération possible grâce à sa mère, Darline Forvil-Devilus, qui a fait don d’une partie de son propre foie.

«Quand je lui ai dit qu’on allait voir le père Noël, [Liorah] était très excitée. On ne pouvait pas manquer ça!», affirme la mère de la jeune fille, qui est hospitalisée au CHU Sainte-Justine.

Darline Forvil-Devilus et ses deux filles, Liorah et Holly. Nicolas Monet/Métro

Également rencontrée aux abords du défilé, Nathalie Kaval est une habituée des établissements de soins pour enfants montréalais. Ses deux enfants ont fait des séjours prolongés en centre hospitalier, mais vont très bien aujourd’hui.

Notamment, sa fille Ella a été hospitalisée pendant neuf mois en raison d’une naissance prématurée.

Nathalie Kaval se dit très heureuse d’assister au défilé avec sa famille pour la première fois, après le chemin parcouru.

« Quand [Ella] vivait à l’hôpital, je sentais que je n’allais jamais en sortir. Je pensais qu’on allait toujours […] vivre des choses difficiles sur le plan médical. Avec le temps, les choses se sont améliorées», confie-t-elle.

Un esprit de Noël contagieux

La bonne humeur du temps des fêtes est manifestement aussi répandue chez les employés d’Urgences santé, qui font du travail bénévole pour l’évènement.

«Je pense que ça fait du bien à tout le monde, les intervenants autant que la famille et les enfants», remarque Emmanuel Fréchette, un des ambulanciers qui accompagnent Liorah.

On a un travail qui nous confronte à différentes réalités qui peuvent être plus difficiles par moment. De pouvoir apporter de la joie […] à ces enfants-là, c’est un privilège.

Emmanuel Fréchette, ambulancier paramédical d’Urgences-santé

«On est très fier de participer à un évènement comme celui-là, de faire vivre la magie de Noël aux enfants malades», déclare pour sa part le porte-parole d’Urgences-Santé, Jean-Pierre Rouleau. «De voir l’émerveillement des enfants, ça n’a pas de prix.»  

Au total, 175 bénévoles ont mis la main à la pâte pour organiser l’évènement, dont environ 80 étudiants en soins préhospitaliers. Il s’agit de la 24e participation d’Urgences-santé au défilé du père Noël.

Chaque semaine, une sélection des nouvelles de votre arrondissement.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.