Montréal

Manifestation contre l'indépendance du Kosovo

Plus de 200 personnes ont manifesté dimanche au centre-ville de Montréal contre l’indépendance du Kosovo.

Le cortège a effectué un arrêt symbolique devant le consulat des États-Unis pour dénoncer la position du gouvernement américain. Tout s’est passé dans le calme, sous contrôle de la police.

Les manifestants ont dénoncé les prises de position internationales en faveur du Kosovo, soulignant le caractère «illégal et le non-respect du droit international» dans sa déclaration d’indépendance unilatérale.

Quant à la position du Canada – qui ne s’est toujours pas prononcé dans ce cas -, les avis sont partagés. Pour certains, sans l’exprimer, «le Canada reconnaît
le Kosovo puisque les États-Unis l’ont fait». Pour d’autres comme Marina
et Diana, étudiantes, «le Canada est libre et démocratique, et doit soutenir et comprendre ses immigrants».

Plusieurs manifestants ont aussi dénoncé l’amalgame entre le Kosovo et le Québec. «Le Kosovo, c’est la Serbie. Ce n’est pas une entité à part, a déclaré Nicola, un des participants à cet événement. C’est comme si une région du Québec se séparait du reste de la province.»

Concernant l’avenir du Kosovo indépendant, plusieurs manifestants prédisent un avenir très incertain à moyen et long terme.

Si à Montréal plus de 200 personnes ont manifesté hier, elles étaient plus de 800 à Vancouver en Colombie-Britannique. Samedi, 2 000 personnes s’étaient données rendez-vous à Toronto. 

Articles récents du même sujet