Soutenez

Moins de familles à la rue à Montréal

Montréal a été épargnée par la crise du logement cette année. Le taux d’inoccupation se situe à 2,5 %, ce qui permet à la métropole de jouir d’un certain équilibre. Les familles à faibles revenus demeurent cependant vulnérables et continuent d’éprouver des difficultés à se reloger.

En date d’hier, 65 ménages montréalais avaient requis l’aide de la Ville afin de se loger ou de trouver un nouveau lieu de résidence. L’année dernière, 79 ménages avaient reçu une telle aide. La ligne téléphonique d’urgence a aussi été moins sollicitée avec 224 appels reçus jusqu’à hier, contre 648 en 2007.

«On peut presque dire mission accomplie, s’est exclamé Cosmo Maciocia, responsable de l’Habitation à la Ville de Montréal, hier. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas de problèmes de logement à Montréal. Il manque encore de grands logements faits pour accueillir des familles, mais dont les prix se situeraient entre 500 $ ou 600 $ par mois.»

François Saillant, coordonnateur du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a d’ailleurs fait remarquer que le taux d’inoccupation des logements destinés aux familles se situait à 1,3 %.

«On se rapproche des taux d’inoccupation du temps de la crise du logement en 2001, a-t-il souligné. Même s’il y a plus de logements libres, ce sont souvent de petits logements, comme des studios, qui ne conviennent pas à des familles. Ou alors, ce sont des logements trop chers. On ne peut pas juste se fier aux statistiques de logements inoccupés pour dire que ça va bien.»

Plus de logements sociaux

Cosmo Maciocia et François Saillant misent tous deux sur la construction de logements sociaux pour mettre un terme au problème.

«La situation actuelle est très fragile, a indiqué M. Saillant. Le gouvernement finance 2 000 logements sociaux par année, mais il en faut plus. L’objectif serait 10 000.»

Du côté de la Ville, son objectif demeure la construction de 5 000 logements sociaux par mandat, dont 35 % seront destinés aux familles.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.