Montréal

Extension des services aux sans-abri dans le métro

Extension des services aux sans-abri dans le métro
Photo: Archives Métro

Le pôle de services en itinérance, par lequel 430 sans-abri ont reçu de l’aide dans le métro de Montréal en un an d’existence, est prolongé pour trois ans.

Ses moyens ont aussi été renforcés. Trois intervenants sociaux plutôt qu’une parcourront maintenant les stations Place-des-Arts, Berri-UQAM, Bonaventure, McGill et Atwater afin de rejoindre les sans-abri dans leurs milieux.

«Chaque jour, des centaines de sans-abri viennent trouver refuge dans le métro, pour se réchauffer et se reposer dans la journée. Chaque jour, ces hommes et ces femmes, vivant souvent de graves problèmes de santé mentale, sont laissés à eux-mêmes, dans une indifférence totale», a affirmé Damien Silès, directeur général de la Société de développement social de Ville-Marie (SDSVM), l’organisme derrière le projet.

C’est pour leur rendre leur dignité que le pôle a été lancé. Depuis un an, l’intervenante sociale Kaitlin Murphy intervient auprès d’une dizaine d’itinérants par jour de travail dans le métro. «J’établis un premier contact en leur offrant du jus et des barres tendres, je discute avec eux pour comprendre leurs besoins et j’essaie de les amener à la Mission St-Michel», a raconté Mme Murphy.

La Mission St-Michel, aussi connue sous le nom de Toit rouge, est située tout près du métro Place-des-Arts. Là, les sans-abri peuvent manger, prendre des douches et consulter un médecin, une infirmière ou un travailleur social. Des ateliers artistiques se tiennent régulièrement et une bibliothèque bilingue leur est ouverte cinq jours par semaine.

Pour compléter cette offre de services, la SDSVM soutiendra le projet de la clinique mobile de Médecins du monde (MDM), un camion de soins qui sillonnera les rues de Montréal dès le printemps prochain.

«Pour toutes sorte de raisons, les personnes itinérantes ne viennent pas souvent dans les CLSC et les hôpitaux, qui ne sont pas toujours accueillants pour eux. S’ils ne viennent pas aux soins, il serait souhaitable que les soins viennent à eux», a fait valoir le Dr Nicolas Bergeron, président du conseil d’administration de MDM.

La Société de transport de Montréal (STM), l’arrondissement de Ville-Marie, le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles et le ministère de la Santé et des Services sociaux sont des partenaires majeurs du pôle de services.

Portrait
Une étude statistique en partenariat avec l’Université Laval a fait le portrait des personnes fréquentant la Mission St-Michel. Voici quelques résultats :

  • 15% des sans-abri ont un diplôme universitaire
  • 1/5 de ceux-ci ont moins de 30 ans
  • 1/3 n’ont pas travaillé depuis au moins 5 ans
  • 31% sont des autochtones
  • 44% ont un enfant

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *