Ahuntsic-Cartierville
16:02 2 avril 2015 | mise à jour le: 3 avril 2015 à 10:12 temps de lecture: 2 minutes

Incendie à l’ancien consulat d’Irak

Incendie à l’ancien consulat d’Irak
Photo: Archives / TC Media

Un incendie s’est déclaré dans le bâtiment qui abritait l’ancien consulat d’Irak, au 120, rue Somerville, à Ahuntsic. Le sinistre est considéré comme suspect et l’enquête a été confiée au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) a reçu un appel le 2 avril, à 1h40, pour un feu qui a pris naissance dans le bâtiment désaffecté qui abritait le consulat d’Irak à Montréal, avant l’invasion du Koweït en 1990. Une vingtaine de soldats du feu ont été engagés dans la lutte contre les flammes au moyen de cinq camions, trois autopompes et deux camions-échelle. Les pompiers ont maîtrisé totalement le brasier à 2h02.

Des déboires en série
Le bâtiment se trouvait au centre d’un litige international lié à la guerre du Golfe de 1990, lorsque l’Irak a envahi le Koweït. Après la libération du Koweït, la compagnie aérienne de ce pays a demandé un dédommagement de 80 M$ pour 10 de ses avions volés et avait fait valoir ses droits de saisie sur différentes possessions irakiennes à l’étranger, dont le consulat et son terrain.

La maison est demeurée au centre du procès jusqu’en 2013, sans que les Irakiens puissent l’occuper. Aujourd’hui, le propriétaire demeure la république d’Irak. Pour sa part, l’arrondissement doit s’assurer que la maison demeure inaccessible. Cela ne nécessite pas que la bâtisse soit placardée. Le compte de taxes foncières de l’ancien consulat est payé chaque année dans les délais requis. La maison a été au centre d’un reportage humoristique d’Infoman sur Radio-Canada, en 2013.

Articles similaires