Montréal
18:58 29 juin 2015 | mise à jour le: 30 juin 2015 à 07:47 temps de lecture: 2 minutes

Montréal à la recherche de ses autos électriques en libre-service

Montréal à la recherche de ses autos électriques en libre-service
Photo: Collaboration spéciale

Un appel d’intérêt international a été lancé, lundi, par la Ville de Montréal afin de trouver le ou les fournisseurs de voitures électriques en libre-service. Un réseau d’un millier de ces voitures et d’autant de bornes de recharge devra être développé d’ici cinq ans.

Ceux qui craignaient que l’entreprise française Bolloré et son système Autolib’ ne soient favorisés seront vraisemblablement rassurés. Le système envisagé par la Ville prévoit le même système de bornes de recharge actuellement utilisées par le Circuit électrique d’Hydro Québec.

Ces dernières devront en outre être partageables avec les véhicules privés et le système devra fonctionner avec la carte OPUS. «C’est un bon document et nous sommes enthousiastes à l’idée d’y répondre», a déclaré sur sa page Facebook l’entreprise Communauto qui gère le service AutoMobile.

Vincent Dussault, blogeur du site Roulezelectrique.com est plus septique. La plupart des véhicules électriques seront écartés à cause des spécifications techniques demandées, souligne-t-il.

Les contraintes techniques liées au véhicule demandé (autonomie de batterie de 150km et véhicules de quatre places) semblent en effet écarter l’entreprise car2go et ses véhicules Smart. Le porte parole québécois de l’entreprise américaine a indiqué que l’entreprise évaluait le dossier et le commenterait plus tard.

Le déploiement doit commencer dès le printemps 2016.