Montréal
17:47 30 juin 2015 | mise à jour le: 30 juin 2015 à 17:55 Temps de lecture: 3 minutes

St-Léonard: 3,9 M$ pour réparer une quinzaine de rues

St-Léonard: 3,9 M$ pour réparer une quinzaine de rues
Photo: Archives TC Media

Près de 4 M$ seront investis d’ici la fin de l’été, afin de réparer une quinzaine de rues du réseau local à Saint-Léonard. Au total, en 2015, c’est 6,4 M$ qui auront été injectés conjointement par l’arrondissement et la ville-centre pour la réfection de la chaussée.

Ces travaux s’effectueront dans le cadre du Programme de réfection du réseau routier local, proposé récemment par la ville-centre, à lequel l’arrondissement apporte aussi son soutien financier, notamment en ce qui concerne la réfection des trottoirs.

«Nous allons investir des sommes importantes pour préserver et améliorer le réseau routier local, confirme le maire de Saint-Léonard, Michel Bissonnet. Cette année seulement, 2,3 M$ seront puisés à même les budgets de l’arrondissement et 4,1 M$ à partir des budgets de la ville-centre. Tout cela sera consacré à la réfection des rues et des trottoirs.»

Des travaux de planage et de revêtement, estimés à 1,8 M$, seront aussi réalisés au cours des prochaines semaines, selon ce qu’a pu apprendre le Progrès.

Ils toucheront une quinzaine de rues, dont Albanel, Antonio-Di Ciocco, Louvois, Mainville, Malouin, Montjoie, Gênes, Milan, Naples, Venise, Lombardie, Pontoise, Évreux, Prébois et Brossard.

«Il était temps»
Interrogés à ce sujet, des citoyens de Saint-Léonard se sont dits soulagés de voir que des travaux de réfection allaient enfin avoir lieu.

«Disons que nos rues et un champ de mine, c’est comparable», lancé le citoyen Alain Giguère, l’air découragé.

«Cela ne fera pas de tort. Cette année, nos rues sont particulièrement amochées», a continué sa femme, Mylène Paquet.

D’autres ont souligné ne pas avoir remarqué de grande amélioration de la condition des rues depuis l’opération colmatage de nids de poule, au printemps, qui a pourtant permis de boucher plus de 2000 trous, seulement sur le territoire de l’arrondissement.

«Ça a paru sur les grandes artères comme Jean-Talon, Viau ou Robert, mais pas dans les secteurs plus résidentiels, a mentionné Stéphanie Allard, une résidente du boulevard Viau. Ça va faire du bien qu’ils s’y attaquent enfin.»

«Juste boucher des trous, ça ne suffit plus. Il vient un temps où il faut recommencer le travail à zéro, parce que c’est trop abîmé. Je suis content de voir que l’arrondissement et la ville-centre sont d’accord avec moi sur ce point», a conclu Joseph-Albert Morin.

Des travaux en plusieurs étapes
Un premier contrat, au montant de 2,5 M$, avait été accordé par le conseil d’arrondissement, en avril. Des travaux de construction de la chaussée et de trottoirs sur les rues Mance, Marquis, Puyseaux et Honoré-Mercier ont par la suite été effectués.

«Un second contrat, pour des travaux de même nature, sera octroyé par le conseil d’arrondissement d’ici la fin de l’été et se traduira par la réfection de quelques autres rues au début de l’automne», continue le maire Bissonnet.

Il n’a pas été possible de savoir de quelles rues il s’agissait exactement. Toutefois, l’arrondissement estime que ces travaux devraient nécessiter un investissement d’un peu plus de 2 M$.

«Je crois que ces travaux sont la preuve que nous prenons soin de nos rues et de nos trottoirs à Saint-Léonard et que l’état des routes est l’une de nos priorités», de conclure M. Bissonnet.

Articles similaires