IDS-Verdun

Bornes de recharge électriques: utilisation dans la moyenne à L’ÎDS

Photo: (Audrey Clément-Robert / TC Media)

L’utilisation de la seule borne électrique standard 240 volts au centre La Station de L’Île-des-Sœurs est un peu plus élevée que la moyenne. Depuis son inauguration en mai, 17 recharges de voiture ont été effectuées. La moyenne québécoise se situe à 7,3 recharges par mois selon les données d’Hydro-Québec.

«Comme la borne est relativement récente, nous pensons que cette statistique va augmenter avec le temps, tout comme le nombre de voitures électriques en circulation», a fait savoir Honorine Youmbissi, chargée de communication à l’arrondissement de Verdun.

Antoine Belanger-Huot, animateur au centre intergénérationnel La Station, affirme que la borne a créé un certain engouement qui s’est estompé. «Il y a eu beaucoup plus d’utilisation au moment de l’installation, mais c’est comme n’importe quoi, ça s’est stabilisé.»

Selon les observations d’Action Prévention Verdun, l’organisme mandataire de La Station, il y a peu de fréquentations durant le jour et il est impossible d’évaluer l’utilisation de nuit.

Le prix d’utilisation d’une borne standard est forfaitaire à 2,50$. La durée moyenne de branchement est de 3h sur le circuit électrique. Les automobilistes paient avec leur carte de membre sans frais sur laquelle ils peuvent ajouter de l’argent via leur carte de crédit sur le site web d’Hydro-Québec.

Par ailleurs, les revenus sont partagés au prorata de l’investissement des partenaires. Pour une borne de 240 volts, les profits reviennent au partenaire, parce que c’est lui qui a investi pour la borne et l’installation.

Au Québec, 3000 recharges ont été effectuées sur les 409 bornes en service réparties dans 105 villes et municipalité de la province entre le 1er et le 30 juin d’après Hydro-Québec. Cela représente environ 7,3 recharges par bornes pour un mois.

Recharge
On compte 6 331 véhicules électriques en circulation au Québec. La société d’État estime qu’environ 90 à 95% des recharges se font à la maison. «Les bornes sur le réseau donnent une certaine quiétude aux gens, mais ce sont plus des recharges d’appoint. C’est un changement de concept par rapport à ce que nous sommes habitué avec l’essence», explique Louis-Olivier Batty, attaché de presse d’Hydro-Québec.

Sur les 409 bornes, 12 sont à recharge rapide et s’adressent aux véhicules entièrement électriques.

Il y a deux types de véhicules électriques en vente au Québec. D’un côté il y a la voiture hybride qui peut parcourir jusqu’à 70 km avec la batterie. Le véhicule entièrement électrique, sans moteur d’appoint à essence, a une autonomie de 150 à 170 km.

Futures bornes de Verdun
Verdun installera bientôt trois autres bornes sur son territoire. La première sera disponible devant la mairie d’arrondissement et une autre à l’Auditorium de Verdun. Les autorités locales doivent par ailleurs décider si la troisième sera installée au Centre Marcel-Giroux ou au Centre communautaire Elgar.

Avec la collaboration d’Anne-Marie Luca

Articles récents du même sujet