Montréal
12:51 3 septembre 2015 | mise à jour le: 3 septembre 2015 à 13:07

Demandes de Montréal: plusieurs oui de Trudeau

Demandes de Montréal: plusieurs oui de Trudeau
Photo: Paul Chiasson | La Presse canadienneLiberal leader Justin Trudeau shakes hands with Montreal mayor Denis Coderre following a meeting at Montreal City Hall Thursday, September 3, 2015 in Montreal. THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

MONTRÉAL — Le chef libéral Justin Trudeau a répondu favorablement, jeudi, à plusieurs demandes formulées par le maire de Montréal, Denis Coderre, parmi lesquelles les sites d’injection supervisée, le rétablissement de la livraison du courrier à domicile, un système léger sur rail sur le pont Champlain et l’absence de péage sur ce pont.

De même, M. Trudeau, qui a été talonné par le FRAPRU avant même qu’il ne puisse rencontrer le maire Coderre, s’est engagé non seulement à rétablir les subventions au logement social qui doivent bientôt prendre fin, mais aussi à réinvestir plus largement dans le logement.

Le chef libéral s’est buté à un comité d’accueil du Front d’action populaire en réaménagement urbain dès qu’il est sorti de son autocar, devant l’hôtel de ville de Montréal, avant qu’il ne soit accueilli par le maire Coderre.

De nombreux ménages qui habitent dans des coopératives d’habitation, par exemple, sont confrontés à des hausses de loyer prévues de 200 $, 400 $ voire davantage, parce que les subventions versées par le fédéral doivent prendre fin. M. Trudeau s’est d’abord engagé à rétablir ces subventions.

Mais devant l’insistance du FRAPRU, M. Trudeau s’est aussi engagé à aller plus loin et à investir plus largement dans le logement.