Lachine & Dorval

Hôpital de Lachine: Le projet de modernisation commence enfin

Photo: Archives TC Media

Après sept ans d’attente, l’hôpital de Lachine sera modernisé. L’annonce du gouvernement du Québec aura un impact direct sur l’amélioration des services aux patients.

La mise à niveau des secteurs de l’urgence et des soins intensifs est prévue. Les travaux permettront, entre autres, l’ajout de 55 lits de courtes durées.

«L’Hôpital de Lachine agira en complément au CUSM, pour les résidents du territoire de Lachine, LaSalle, Montréal-Ouest et Dorval. Ceux-ci pourront ainsi recevoir des soins surspécialisés au site Glen, et des soins de première ligne à proximité de chez eux», a souligné le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, par voie de communiqué.

Des soins spécialisés seront tout de même offerts aux patients qui pourront se faire consulter en médecine de jour et se faire soigner par des ophtalmologistes et des médecins en soins respiratoires.

Budget
L’investissement prévu pour le projet était de 66 M$ en 2008. Le montant pourrait toutefois varier en fonction des besoins.

«Nous ne pouvons dévoiler le montant du budget parce que ça pourrait influencer les propositions des soumissionnaires pour l’ensemble du projet et, par conséquent, en teinter la validité», a expliqué Joanne Beauvais, attachée de presse du ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

Les premières analyses des besoins ont débuté la semaine dernière et s’étaleront jusqu’en décembre. Cette première phase coûtera 5 M$. Le Centre université de santé McGill (CUSM) annoncera le montage financier et l’échéancier au courant de l’année.

Attente récompensée
En 2008, le gouvernement Charest avait annoncé l’intégration de l’hôpital de Lachine au CUSM pour permettre la mise en place du projet.

Le retard n’a pas eu d’impact sur la qualité des services offerts assure le directeur des affaires publiques du CUSM, Richard Sahey. «On a continué à investir malgré tout, comme on le faisait avant. Par exemple, récemment, on a investi dans un appareil de résonnance magnétique», dit-il.

Pourtant en 2013, le Parti québécois avait menacé de le fermer, faute de financement. Le gouvernement Marois avait ensuite proposé une désaffiliation avec le CUSM pour une nouvelle association avec le CSSS Dorval-Lachine-LaSalle.

Le maintien de l’affiliation avec été décidé à la suite des recommandations du chargé de projet, Dr Richard Lemieux, omnipraticien à retraite et ancien directeur général du CSSS de Chicoutimi. Le redéploiement des soins de l’hôpital permettrait, selon lui, un meilleur accès à des services de proximité pour la population de l’Ouest-de-l’Île.

Articles récents du même sujet