Hochelaga-Maisonneuve

5M$ pour l’ancien marché Maisonneuve

Photo: Isabelle Bergeron/TC Media

Fini les «chutes Niagara» au Centre communautaire, culturel, social et éducatif (CCSE) Maisonneuve, s’exclame d’entrée de jeu le maire de l’arrondissement, Réal Ménard. Au cours des trois prochaines années, l’arrondissement investira 5 M$ dans des travaux de mise aux normes et de réfection de la toiture de l’ancien marché Maisonneuve.

L’annonce a été faite le 8 octobre, à l’occasion  d’une conférence de presse organisée au CCSE Maisonneuve.

Depuis plusieurs années, les utilisateurs et les travailleurs du 4375, rue Ontario Est devaient cohabiter avec plusieurs problématiques, dont de nombreuses infiltrations d’eau. Plusieurs ateliers et activités ont notamment été annulés, car il pleuvait littéralement sur les participants. «Nous espérons ne plus venir travailler avec notre parapluie», indique Richard Aubry, directeur général du CCSE Maisonneuve.

D’ailleurs, la clientèle, estimée à environ 35 000 personnes annuellement, a diminué au cours des dernières années, en raison des infiltrations d’eau. «L’eau a beaucoup endommagé nos locaux, ce qui a eu un impact sur notre fréquentation, principalement chez nos aînés. Avec les investissements et les travaux annoncés, ça va surement augmenter notre nombre d’inscriptions», indique M. Aubry.

Financement

L'arrondissement a annoncé un investissement de 5M$ sur trois ans pour des travaux au CCSE Maisonneuve.
L’arrondissement a annoncé un investissement de 5M$ sur trois ans pour des travaux au CCSE Maisonneuve.

 

La situation devenant préoccupante, l’arrondissement a annoncé des «investissements considérables». «C’est le bâtiment le plus prestigieux que nous possédons, sur le plan patrimonial. Il mérite tout l’entretien possible à la hauteur de nos moyens», souligne le maire de l’arrondissement, Réal Ménard.

Les coûts de la réfection du toit s’élèveront à 2 M$. L’arrondissement fournira 1M$. Le ministère de la Culture et des Communication et la Ville de Montréal fourniront l’autre. 3M$ seront alloués pour la mise aux normes de la bâtisse, notamment pour repeindre le bâtiment, le réaménagement de l’intérieur, dont l’entrée principale, et pour sécuriser les installations, dont l’escalier principal. Le montage financier de ces travaux reste à déterminer. Les travaux s’étaleront de 2016 à 2018.

Satisfaction et déception

La direction du CCSE Maisonneuve est très contente des travaux annoncés par l’arrondissement. Toutefois, elle aurait aimé une vision vers l’avenir. «Tant qu’à faire une mise aux normes, pourquoi ne pas moderniser nos installations et les adapter à notre clientèle actuelle et future», déplore M. Aubry.

Lors de son dernier aménagement, dans les années 1980, les activités offertes étaient le tricot et l’artisanat. Aujourd’hui, les locaux ne répondent plus à la demande. Selon M. Aubry, les locaux sont mals insonorisés, rendant impossible la tenue d’une activité de conditionnement physique dans un local adjacent à un cours de yoga, par exemple. «Nous avons un Programme triennal d’immobilisations de 8M$ par année. Avec des investissements de 5 M$ en trois ans, c’est un montant important et à la hauteur de nos moyens», explique M. Ménard. «Nous sommes déçus, mais nous comprenons que l’arrondissement a fait ce qu’il pouvait», mentionne M. Aubry.

Les travaux

  • Restauration de la toiture
  • Réaménagement de l’intérieur, dont le réaménagement de l’entrée principale
  • Sécurisation des aménagements intérieurs, dont les issues, les systèmes électromécaniques et les finis
  • Réfection de l’enveloppe extérieure, incluant les boutiques et la reconstruction du palier extérieur

Articles récents du même sujet