IDS-Verdun

Pont Champlain: l’installation de murs anti-bruit inquiète

Photo: Isabelle Bergeron/TC Media

Les travaux du corridor du nouveau pont Champlain chamboule certains secteurs résidentiels. Plusieurs citoyens de Verdun et du Sud-Ouest émettent des doutes par rapport aux mesures atténuantes prévues afin de réduire le bruit pendant et après le chantier. Infrastructure Canada et Signature sur le Saint-Laurent (SSL) se veulent plutôt rassurants.

Parmi les mesures, un mur anti-bruit d’une hauteur de 2,1 m sera érigé entre le boulevard LaSalle et la rue Wellington, à Verdun, pour limiter le bruit alors que l’autoroute 15 sera un mètre plus haute qu’actuellement. L’opération, qui vise à garder un volume sonore à un maximum de 55 ou 60 décibels (dBA) dépendamment de la zone, est loin de convaincre le voisnage.

À titre comparatif, l’ambiance sonore d’une campagne tranquille équivaut à environ 40 dBA. Selon les standards de Québec et d’Ottawa, une exposition constante à 80 dBA peut être nocive pour la santé.

«Avant, une rangée de maisons contiguës [sur la rue May] nous protégeait du bruit, je ne pense pas qu’avec sa hauteur, le mur anti-bruit nous protégera autant des impacts sonores de l’autoroute. Tous les 2e étages du coin seront affectés», a exprimé une résidente de la rue Jacques-Lauzon, Manon Saint-Onge, lors de la réunion du comité bon voisinage au Centre Elgar de L’Île-des-Sœurs, le 15 juin.

Les maisons victoriennes de la rue May ont été démolies l’automne dernier afin de permettre l’agrandissement d’une portion de l’autoroute.

Du côté de l’arrondissement Sud-Ouest, certains résidents ont peur que le bruit de la voie ferrée adjacente soit réfléchi par le mur anti-bruit vers Pointe-Saint-Charles.

«On n’est pas insensible à vos préoccupations, mais au final, c’est certain que la situation sera mieux qu’avant les travaux. C’est la solution qu’on  va proposer à Infrastructure Canada, basée sur les études rigoureuses des ingénieurs acoustiques», explique le directeur de SSL, le consortium responsable du chantier, Daniel Genest.

L’Île-des-Sœurs
Un mur anti-bruit sera également érigé à la Pointe-Nord de L’Île-des-Sœurs, au-dessus du boulevard René-Lévesque. Les condos Sax, l’un des autres secteurs de l’île sensibles aux bruits en raison de leur proximité avec l’autoroute 15, ne sera pas doté d’une structure atténuante.

«Même si les condos étaient déjà près de la voie rapide et que ce n’est pas le mandat de SSL, il me semble qu’avec toute la machinerie en place, ça n’aurait pas été bien plus compliqué et cher d’installer un mur pour améliorer leur sort», estime une Insulaire, Geneviève Guay.

Les murs, qui seront opaques ou transparents selon le secteur, doivent ramener le niveau sonore à ce qu’il était avant les travaux du nouveau pont Champlain. Ils seront habillés par des vignes qui absorberont aussi une partie du bruit.

Lors de la rencontre, certains citoyens ont proposé d’ajouter des conifères pour que les murs soient dotés de verdure toute l’année.

Articles récents du même sujet