National

Le Grand Prix est très bon pour le tourisme

Williams driver Canadian Lance Stroll followed by Mercedes driver Lewis Hamilton, (44) of Great Britain, turns at the hairpin during the first practice session on Friday, June 9, 2017 at the Canadian Grand Prix in Montreal. THE CANADIAN PRESS/Jacques Boissinot Photo: THE CANADIAN PRESS
La Presse canadienne - La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Tourisme Montréal se réjouit des réinvestissements gouvernementaux pour conserver le Grand Prix de Formule Un du Canada à Montréal jusqu’en 2029.

Ottawa, Québec et Montréal ont annoncé vendredi qu’ils allouaient plus de 98 millions $ afin de prolonger de 5 années l’entente existante.

Le vice-président de Tourisme Montréal, Pierre Bellerose, rappelle que Montréal avait perdu le Grand Prix en 2009, et que les pertes, seulement pour les hôteliers, s’étaient élevées à plus de 25 millions $. Les bars et les restaurants avaient aussi grandement souffert de son absence.

M. Bellerose souligne que le Grand Prix de Formule Un est l’événement touristique le plus important au Canada, en retombées économiques, mais aussi en ce qui a trait à son «rayonnement» médiatique.

Le Grand Prix du Canada enregistre cette année une hausse d’affluence de 15 pour cent comparativement à l’an dernier. Le taux d’occupation des hôtels du centre-ville de Montréal est estimé à environ 89 %.

Articles récents du même sujet