National

Étudiants pris à la gorge financièrement

Photo: Métro
Philippe-Vincent Foisy - Métro

Des étudiants de l’UQAM ont mis sur pied un fonds pour venir en aide à leurs collègues qui vivent une situation financière précaire due à la grève.

L’Aide financière aux études pour l’année à venir sera versée au début de la session d’automne 2012. Les prestataires ont déjà reçu l’argent pour la session d’hiver, annulée par la Loi 12 (projet de loi 78). Aucune aide financière ne sera donc ajoutée ou devancée pour la session condensée qui a commencé hier, laissant certains étudiants sans ressources pour le mois à venir.

Pour certains étudiants, cette aide représente le seul revenu pendant l’année scolaire. Ceux qui sont dans le besoin pourront bénéficier du Fonds solidaire inter-UQAM, en attendant la rentrée prévue au mois d’octobre.

Valérie McCutcheon, qui a participé à la création du Fonds de solidarité inter-UQAM, explique que les parents étudiants, qui forment 8 % de la population de l’UQAM, auront de la difficulté à garder la tête hors de l’eau. «Nos emplois saisonniers sont terminés, et certains ne peuvent pas travailler à temps partiel par manque de temps», explique la mère d’une fillette de cinq ans.

«L’horaire de la session condensée est insoutenable, ajoute-t-elle. Il rend beaucoup plus difficile la conciliation famille, étude et travail.» Le fonds servira à combler les besoins alimentaires et vestimentaires, explique-t-elle. Une liste de bénéficiaires qui recevront une aide hebdomadaire dispensée par Moisson Montréal a aussi été établie.

Elle dénonce aussi le flou à l’Aide financière aux études (AFE) concernant les cours dont les horaires coïncident. Impossible de savoir si l’annulation d’un de ces cours entraînera une pénalité. Au moment où nous mettions sous presse, le ministère de l’Éducation n’avait pu donner de précisions quant à cette mesure.

Articles récents du même sujet