National

Pannes d’électricité: la situation commence à se rétablir

Pannes d’électricité: la situation commence à se rétablir
Photo: Mario Beauregard/Métro

Les vents violents qui ont soufflé partout au Québec pendant la nuit de mardi ont causé de nombreuses pannes d’électricité, mais la situation commençait à se rétablir en fin de journée.

Les régions de Québec et de Chaudière-Appalache ont été particulièrement touchées par les rafales. En matinée, de nombreux incendies se sont déclarés à Québec, puisque des arbres étaient tombés sur des fils électriques et des transformateurs.

De plus, une à deux voies du pont Pierre-Laporte avaient dû être fermées pendant l’heure de pointe matinale en raison d’un bris sur la clôture au centre qui sépare les voies entre les directions nord et sud.

Environnement Canada avait émis des avertissements de vents violents pour les villes de Québec et Lévis, ainsi que dans les secteurs de Bellechasse et Côte-de-Beaupré — L’Île d’Orléans, avec des rafales jusqu’à 90 kilomètres à l’heure.

Aux premières heures, mardi, plus de 100 000 abonnés d’Hydro-Québec manquaient de courant. En fin d’après-midi, moins de 15 000 clients étaient privés d’électricité, a indiqué une porte-parole de la société d’État, Lynn St-Laurent.

Dans la région de Québec, quelque 5700 clients d’Hydro-Québec n’avaient toujours pas d’électricité, alors qu’ils étaient environ 4000 dans Chaudière-Appalaches.

Dans la région de Montréal, moins de 600 clients étaient toujours dans le noir.

Mme St-Laurent n’a pu dire pour l’instant à quel moment le courant sera rétabli, mais elle assure que les équipes d’Hydro-Québec travaillent d’arrache-pied pour y arriver le plus vite possible.

«Parfois ça peut prendre un peu plus de temps. Si ce sont des clients dans une zone éloignée, où parfois les monteurs doivent se déplacer à pied à certains d’endroits, ça peut être plus long évidemment», a-t-elle soutenu.

L’alerte de vents a été levée en avant-midi, mais cette dépression provenant des Grands Lacs poursuivait sa course vers la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, où ce n’est pas avant mardi après-midi, voire en soirée, que les vents commenceront à réduire d’intensité.

Un avertissement de vents était d’ailleurs toujours en vigueur pour les Îles-de-la-Madeleine, où des rafales de 100 kilomètres à l’heure souffleront jusqu’à mardi soir, selon Environnement Canada.

Plusieurs secteurs de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador étaient également couverts par des avertissements de vents. Des rafales allant jusqu’à 90 kilomètres à l’heure devraient frapper la région, pour s’affaiblir mardi soir ou dans la nuit de mercredi.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *