National
14:17 23 novembre 2018 | mise à jour le: 23 novembre 2018 à 14:28 temps de lecture: 2 minutes

Manon Massé aura droit à une limousine et à un chauffeur

QUÉBEC — Qu’on soit de gauche, du centre ou de droite, les besoins de sécurité sont les mêmes pour tous: la chef parlementaire de Québec solidaire, Manon Massé, aura donc droit elle aussi à la limousine avec chauffeur-garde du corps.

N’en déplaise à ses détracteurs, Mme Massé a entériné la recommandation formulée en ce sens par le ministère de la Sécurité publique.

Tout comme le chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé, Mme Massé pourra bénéficier de la même protection que celle offerte au chef de l’opposition officielle et aux membres du gouvernement.

Les quatre partis représentés à l’Assemblée nationale ont convenu que cette question devait être traitée en dehors des tractations menées au cours des derniers jours par Québec solidaire (QS) et le Parti québécois (PQ) en vue d’obtenir le statut officiel de groupe parlementaire.

Personne autour de la table n’a voulu lésiner sur les questions de sécurité, ont indiqué en entrevue, vendredi, les députés Harold Lebel, du PQ, et Gabriel Nadeau-Dubois, de QS, qui participaient aux échanges.

Ce dernier s’est porté à la défense de sa collègue, qui a fait l’objet de critiques de certains commentateurs prompts à railler le fait que la leader du parti de gauche allait prendre place dans une limousine avec chauffeur.

«Je trouve ces commentaires-là douteux», a observé M. Nadeau-Dubois, en entrevue téléphonique.

«Je ne vois pas pourquoi Manon, parce qu’elle est de gauche, parce qu’elle est écologiste, devrait avoir un niveau de sécurité inférieur aux autres chefs parlementaires», a-t-il ajouté, car la sécurité des personnes «n’est pas quelque chose qui se négocie».

Il rappelle qu’en campagne électorale, la protection qui avait été offerte à Mme Massé avait été «utile à plusieurs reprises».

«On vit malheureusement dans un monde dangereux», selon le député de Gouin.

Les voitures de fonction mises à la disposition des parlementaires sont en général des minifourgonnettes Toyota Sienna.

Articles similaires