National

Le Canada appuie le rival de Maduro au Venezuela

Le Canada appuie le rival de Maduro au Venezuela
Photo by: Fernando LlanoFernando Llano / The Associated Press

OTTAWA — Le Canada s’est joint à plusieurs autres pays des Amériques mercredi pour reconnaître le chef de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, dans les fonctions de président par intérim du pays.

Une déclaration du Groupe de Lima, qui comprend le Canada et 10 pays d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, exprime son soutien total à M. Guaido.

Cette décision intervient alors que M. Guaido s’est déclaré président par intérim, deux semaines à peine après l’assermentation controversée de Nicolas Maduro pour un deuxième mandat.

Le Canada a accusé Nicolas Maduro de s’être emparé du pouvoir lors d’élections frauduleuses et antidémocratiques tenues en mai de l’année dernière.

Plus tôt ce mois-ci, le Canada a rejeté la légitimité du nouveau mandat présidentiel de Nicolas Maduro, l’appelant à céder immédiatement le pouvoir à l’Assemblée nationale démocratiquement élue jusqu’à la tenue de nouvelles élections.

Le Canada a déclaré que les souffrances des Vénézuéliens ne feraient qu’empirer si Nicolas Maduro continuait de s’accrocher au pouvoir.

Les États-Unis ont également reconnu la légitimité de M. Guaido comme président par intérim et appelé Nicolas Maduro à se retirer.

Le Groupe de Lima a déclaré mercredi qu’il soutenait un processus de transition démocratique au Venezuela, comprenant de nouvelles élections équitables impliquant tous les acteurs politiques.

Le groupe a également appelé à l’état de droit et au maintien de la paix sociale pendant la période de transition.

Par communiqué, la ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a affirmé que le Canada appuyait l’engagement de M. Guaido «à conduire le Venezuela à des élections présidentielles libres et équitables».

«Comme il est indiqué dans la Déclaration du Groupe de Lima, le Canada rejette la revendication illégitime du régime Maduro au pouvoir et a demandé à Nicolas Maduro de céder le pouvoir à l’Assemblée nationale démocratiquement élue», indique la ministre.

«Les Canadiens sont solidaires du peuple vénézuélien et appuient son désir de rétablir la démocratie constitutionnelle et les droits de la personne au Venezuela», ajoute-t-elle.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *