National
13:42 11 janvier 2020 | mise à jour le: 11 janvier 2020 à 14:35

«Furieux», Trudeau continue d’appeler à l’implication du Canada dans l’enquête sur le vol 752

«Furieux», Trudeau continue d’appeler à l’implication du Canada dans l’enquête sur le vol 752
Photo: AFPJustin Trudeau

La participation du Canada à une enquête indépendante sur le vol 752 permettra de faire la lumière sur «des questions qui doivent obtenir réponse», a réitéré le premier ministre Justin Trudeau, samedi, après s’être entretenu avec le président iranien Hassan Rohani.

«Le Canada et le monde ont encore plusieurs questions», a-t-il affirmé lors d’un point de presse impromptu.

M. Trudeau avait obtenu la version des faits de son homologue iranien plus tôt dans la journée, quelques temps après que le pays du Moyen-Orient a confirmé avoir abattu l’avion d’Ukraine International Airlines «par erreur».

«J’ai dit [à M. Rohani] que cette admission est une importante étape afin de fournir des réponses aux familles des victimes», a lancé M. Trudeau samedi après-midi.

«Mais j’ai noté que plusieurs autres étapes doivent être franchies.» – Justin Trudeau

Trois visas émis

En conférence de presse vendredi, le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne avait à maintes reprises exigé que le Canada puisse se rendre à Téhéran afin de mettre la lumière lui-même sur la mort de 57 de ses citoyens.

«Nous nous attendons à la coopération totale des autorités iraniennes», a ajouté le premier ministre samedi, soulignant que trois visas ont été approuvés jusqu’à maintenant.

Ces hauts gradés canadiens arriveront d’ici 16h dans la capitale iranienne «afin d’apporter leur soutien aux familles canadiennes» toujours sur place.

Selon M. Trudeau, l’admission de la faute par l’Iran montre «une ouverture à enquêter». Il souhaite maintenant s’assurer l’indépendance totale de l’équipe.

Des sanctions?

Se disant «furieux et déçu», M. Trudeau a fait allusion à une possible compensation financière de l’Iran pour les familles canadiennes en deuil.

«C’est certainement quelque chose qui va devoir faire partie du lot. Je me suis assis avec des familles absolument ravagées par les pertes de proches. Elles font face à des défis financiers par dessus tout cela.» – Justin Trudeau

«Abattre un avion civil est horrible. L’Iran doit assumer la pleine responsabilité», a avancé le chef libéral.

Hassan Rohani, président de la République islamique, aurait confirmé à l’Ukraine – dont plusieurs citoyens ont été tués dans l’écrasement – qu’il «traduira en justice» les responsables du tir de missile.

Un total de 176 personnes, dont 57 Canadiens, ont péri dans le vol PS752 d’Ukraine International Airlines, mardi dernier. Parmi les victimes, plusieurs Montréalais.

Cet incident survenait dans la foulée d’une escalade des tensions entre l’Iran et les États-Unis au Moyen-Orient. Quelques jours plus tôt, un général iranien perdait la vie dans une attaque perpétrée par l’armée américaine.

Articles similaires