National
14:02 3 mars 2020 | mise à jour le: 3 mars 2020 à 15:15 Temps de lecture: 2 minutes

Ottawa prêt à aider les entreprises affectées par le COVID-19

Ottawa prêt à aider les entreprises affectées par le COVID-19
Photo: Archives MétroEn date de mercredi midi, quelque 94 cas de personnes infectées avaient été confirmés au Québec, dont 6 qui étaient en hospitalisation.

Le gouvernement canadien est prêt à aider les entreprises canadiennes qui souffriraient des conséquences économiques du Covid-19, a indiqué mardi le premier ministre Justin Trudeau.

«On se coordonne au niveau mondial pour essayer de limiter l’impact (du virus) sur l’économie mondiale», a expliqué M. Trudeau lors d’une conférence de presse à Halifax.

Il s’exprimait peu après un communiqué des ministres des Finances et banquiers centraux des pays du G7 -dont fait partie le Canada- qui se sont dits prêts à «utiliser tous les instruments appropriés» pour réduire l’impact économique de l’épidémie du Covid-19.

«Nous reconnaissons qu’il y aura des conséquences pour les entreprises canadiennes, les entrepreneurs canadiens, et nous chercherons toujours des moyens de minimiser cet impact et peut-être d’apporter une aide quand cette aide sera nécessaire», a-t-il ajouté, sans plus de précisions.

«On sait que c’est important d’appuyer les entreprises et les industries au Canada qui vont faire face à des défis», a-t-il insisté.

Joint par l’AFP, le bureau du premier ministre n’a pas fourni plus de détails sur la nature de cette aide éventuelle.

Le Canada est pour l’instant relativement épargné par l’épidémie de Covid-19, avec 29 cas recensés mardi matin, dont 20 dans la province de l’Ontario.

M. Trudeau a estimé que les risques de propagation de la maladie étaient faibles au Canada, «comme le prouvent les chiffres jusqu’à présent».

«Mais bien sûr nous continuons à surveiller (la situation) de très, très près», a-t-il ajouté.

L’épidémie de coronavirus et l’annonce surprise mardi de la Banque centrale américaine d’une baisse des taux de 0,5 point de pourcentage devraient inciter la banque centrale canadienne à baisser à son tour son taux directeur mercredi, estiment plusieurs analystes.

Il s’agirait de la première baisse du taux directeur au Canada, actuellement fixé à 1,75%, depuis juillet 2015.

La banque du Canada prévoit pour 2020 une croissance de 1,6%, similaire à 2019.

Articles similaires