Soutenez

Montréal accueillera une usine Moderna

Photo: Crédit Alex Tétreault/CPM

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et le premier ministre du Québec, François Legault, ont annoncé ce matin à Montréal l’implantation de la première usine de fabrication de vaccins à ARN messager de Moderna dans la région métropolitaine de Montréal.

L’usine de Moderna permettra la fabrication de vaccins contre la COVID-19, mais aussi d’autres vaccins à ARN messager pour combattre d’autres virus respiratoires. Jusqu’à 100 millions de vaccins pourront sortir de l’usine annuellement. Le coût de son installation s’élève à près de 180 M$.

«L’annonce de Moderna de construire une usine au Québec est un pas de plus dans la bonne direction, a déclaré Justin Trudeau. L’arrivée de Moderna au Canada va créer des centaines de bons emplois et va permettre de continuer à développer le talent ici dans le domaine de la science.»

«C’est donc un grand plaisir cette annonce et ce partenariat stratégique de dix ans qui, une fois mis en œuvre, permettra au Canada d’avoir sur le sol canadien une usine d’ARN messager dans le sens de fournir des vaccins contre les maladies respiratoires et d’autres maladies infectieuses, mais aussi d’être prêt pour une éventuelle pandémie», a expliqué le directeur général de Moderna, Stéphane Bancel. Il était accompagné de la présidente et directrice générale de Moderna Canada, Patricia Gauthier.

La construction de l’usine de Montréal devrait commencer en 2022 et l’usine devrait être opérationnelle d’ici la fin 2024. L’emplacement de la future usine n’est pas encore déterminé. L’usine de fabrication pourra aussi être activée en cas d’urgence pour que le Canada puisse répondre rapidement en cas de pandémie et face à de nouveaux virus.

Un pas de plus vers l’autonomie du Québec

C’est avec un air taquin que le premier ministre du Québec, François Legault, a accueilli l’arrivée de l’usine de Moderna. En plus des débouchées économique d’un tel projet, il s’est réjoui de l’impact que celui-ci aura sur l’autonomie du Québec.

Le Québec a gagné la bataille pour l’usine de Moderna […] ce sera pas en Ontario, ce sera au Québec.

François Legault

De plus, Moderna a signé il y a quelques semaines un accord de recherche avec l’Université McGill. Il permettra de fournir aux scientifiques de McGill l’accès à la technologie de vaccin de Moderna. De cette façon, les scientifiques locaux pourront développer de nouveaux vaccins.

«Comme c’est une molécule d’information, la molécule d’ARN messager, nous voulons la mettre à la disposition des meilleurs scientifiques du monde», a déclaré Stéphane Bancel.

De son côté, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain a accueilli avec enthousiasme l’arrivée de l’usine de Moderna.

«Cela nous assure évidemment une place de choix dans la chaîne d’approvisionnement internationale […] mais, bien au-delà, c’est une reconnaissance de la force de notre écosystème et de la richesse de nos talents en sciences de la vie. […] C’est une véritable victoire pour le Québec et pour Montréal», a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Moderna est actuellement le deuxième producteur de vaccins à ARN messager contre la COVID-19 au monde.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.