National

Un accident de la route décime une équipe de basket-ball près de Bathurst

PAR CHRIS MORRIS, LA PRESSE CANADIENNE

BATHURST, Nouveau-Brunswick – Une fourgonnette transportant une équipe de basket-ball d’une école secondaire n’était qu’à cinq minutes de sa destination, où attendaient les parents des adolescents, lorsqu’elle a glissé sur la chaussée de l’autoroute et heurté de plein fouet un camion semi-remorque, tuant sept joueurs et un adulte.

Les High Phantoms de Bathurst revenaient d’un match disputé à Moncton, à environ 220 kilomètres du lieu de l’accident, lorsque la collision a eu lieu sur l’autoroute 11 près de Bathurst, peu après minuit.

La force de l’impact a ouvert un des côtés de la grande fourgonnette blanche de 15 places et éjecté ses bancs et occupants. Quelques heures plus tard, des bancs étaient toujours éparpillés dans la neige.

Lorsque nos agents sont arrivés sur la scène, les huit personnes étaient mortes – nous n’avons pu rien faire, a affirmé le sergent Derek Strong, de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), lors d’une conférence de presse plus tard.

Cela a été une très, très forte collision.

Selon le sergent Strong, la chaussée était glissante à la suite de chutes de neige et de pluie verglaçante qui sont tombées dans la région avant l’accident. Le conducteur de la fourgonnette – un enseignant de l’école ainsi que l’entraîneur de l’équipe – aurait vraisemblablement perdu la maîtrise de son véhicule.

Le chauffeur a survécu mais sa femme, qui accompagnait aussi l’équipe, a été tuée.

Les agents de la GRC qui se sont rendus sur les lieux de l’accident ont été ébranlés par ce qu’ils y ont vu, a précisé M. Strong.

Les agents de police voient beaucoup d’accidents mais celui-ci était au-delà de tout ce que nous sommes habitués de voir.

Douze personnes étaient à bord du véhicule lorsqu’il a dérapé et traversé la ligne du centre de la route, pour frapper le camion. La fourgonnette était équipée de ceintures de sécurité, mais les enquêteurs ignorent si celles-ci étaient utilisées.

Trois personnes sont toujours à l’hôpital avec des blessures mais on ne craint pas pour leur vie, a indiqué une porte-parole des autorités de la santé d’Acadie-Bathurst. Un quatrième blessé a été soigné et a déjà obtenu son congé.

Le chauffeur du camion n’a pas été blessé.

Les noms des victimes n’ont pas été dévoilés.

Le directeur de district scolaire, John McLaughlin, a indiqué que des étudiants, des parents et des professeurs ont commencé à se regrouper à l’école Bathurst High vers 4 h 00 du matin.

C’est toute une communauté qui est en deuil, a-t-il affirmé lors d’un entretien. C’est inimaginable, et tout le monde tente de comprendre ce qui s’est passé.

Des condoléances ont été affichées sur le site Internet de l’école de la part de personnes à travers le pays, tandis que le site Facebook a mis sur pied une page pour rendre hommage aux victimes. Quelque 160 personnes s’y étaient inscrites en milieu d’avant-midi samedi.

Le maire de Bathurst, Stephen Brunet, qui a déjà enseigné à l’école, s’y est rendu, puis a visité l’hôpital.

Les familles doivent toujours être en état de choc, a-t-il noté. Il y a quelques heures, leurs enfants étaient heureux et jouaient au basketball et maintenant leurs vies sont renversées, tout cela en quelques heures. C’est incroyable.

M. Brunet a raconté avoir vu le chauffeur de la fourgonnette à l’hôpital. Il se sont donné l’accolade, puis le maire lui a exprimé sa peine pour ce qui est arrivé.

Non seulement a-t-il perdu son équipe, mais il a perdu sa femme en plus, a ajouté M. Brunet. Il est en état de choc, il ne sait pas quoi dire ou quoi faire, il ne fait que donner l’accolade aux parents qui se présentent.

Articles récents du même sujet