Soutenez

Des jeunes s'unissent contre les cigarillos

À un peu plus d’un mois de l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur le tabac, 150 jeunes d’une quinzaine d’écoles secondaires de Montréal se sont unis hier pour demander au ministre de la Santé, Philippe Couillard, d’encadrer davantage la vente des cigarillos.

«On trouve que M. Couillard a fait un grand pas avec la loi sur le tabac, mais il en reste encore plusieurs à faire, a indiqué Joëlle Latour, étudiante au Collège Jean-de-Brébeuf. On demande que le ministre interdise les saveurs ajoutées et les emballages colorées des cigarillos, ainsi que leur publicité.»

Les étudiants en ont contre les emballages qui sont très attrayants pour les jeunes. Ils questionnent aussi la pertinence des saveurs telles que vanille, chocolat, fraise ou miel qui sont proposées par l’industrie du tabac.

«Il y a une banalisation autour des cigarillos, a souligné Alexandre Michaud, élève de l’école secondaire Jean-Grou et membre de La gang allumée pour une vie sans fumée. Les jeunes qui consomment des cigarillos ne se considèrent pas comme des fu­meurs. Mais ce sont des couleurs qui mentent et des saveurs qui tuent.»

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.