National

En guerre contre les sacs de plastique

Québec souhaite réduire de 50 % d’ici 2012 la quantité de sacs en plastique utilisés dans la province. Et c’est par une approche volontaire que la ministre de l’Environnement Line Beauchamp croit que l’objectif sera atteint. Les acteurs de l’industrie ont défini, avec Recyc-Québec, le Code volontaire de bonnes pratiques sur l’utilisation des sacs d’emplettes, qui a été présenté hier.

«J’endosse l’approche volontaire puisqu’elle semble avoir ses effets», a lancé la ministre en conférence de presse. En Australie par exemple, des mesures volontaires ont permis la réduction d’utilisation de 40 % en trois ans.

Le Code volontaire fait la part belle aux sacs réutilisables et met l’accent sur le 3 R : réemploi, récupération et recyclage des sacs de plastique. «Notre défi sera de montrer aux Québécois ce qui peut aller dans le bac de recyclage et celui de compost», a indiqué Mme Beauchamp qui décrit le sac de plastique comme le «symbole de la société de surconsommation». Un symbole qui interpelle les Québécois, selon elle. «J’oublie parfois mes sacs réutilisables dans la voiture quand je vais à l’épicerie. Mais c’est tout de même devenu un réflexe. Ça doit le devenir dans les autres commerces aussi», a raconté la ministre.

Articles récents du même sujet