National

Hydro-Québec: L'électricité ne serait pas vendue à rabais

Hydro-Québec ne vend pas l’électricité à rabais aux Québécois, selon l’Ins­titut de recherche
et d’informations socio-économiques (IRIS). Dans une note rendue pu­blique ré­cemment, la chercheuse de l’IRIS Eve-Lyne Cou­turier déboulonne ce mythe largement véhiculé, selon elle. «Non seulement Hydro-Qué­bec fait des profits de 3,1 G$, mais elle dégage aussi des surplus permettant de financer ses nouveaux développements énergétiques, expli­que-t-elle. De plus, les marchés d’exportation de l’électricité sont tellement variables que rien ne démontre qu’Hydro-Québec serait en mesure d’y vendre son électricité à meilleur prix qu’au Québec.»

Majorer de 1 cent le kWh?
L’IRIS a analysé l’idée lancée par le Parti libéral du Québec de majorer les tarifs d’électricité de 1 cent le kWh, ce qui signifierait une hausse de 15 % de la facture des mé­nages québécois. Cette augmentation se­rait inéquitable, selon le chercheur de l’IRIS Pierre-Antoine Harvey. Selon lui, alors que la consommation d’électricité des ménages moins bien nantis est trois fois moins importante que celle des plus riches, leurs revenus sont aussi huit fois moins élevés. «Le poids d’une facture d’électricité est beaucoup plus lourd pour une famille à faible revenu que pour une famille très riche», indique M. Harvey.

Qui plus est, majorer les tarifs d’électricité de 15 % aurait très peu d’effets positifs sur l’environnement, selon l’IRIS. «Ça réduirait de 2,4 % la consommation d’électricité, mentionne Pierre-Antoine Harvey, ce qui n’est pas très efficace comme mesure comparativement à changer le Code du bâtiment.»

Articles récents du même sujet