National

Nicholson veut questionner Kerry sur Poutine

ANTALYA, Turquie – Le ministre des Affaires étrangères du Canada, Rob Nicholson, a indiqué qu’il s’adresserait au secrétaire d’État américain John Kerry pour qu’il lui dresse un compte-rendu de la conversation qu’il a eue avec le président russe Vladimir Poutine, mardi.

M. Nicholson n’a toutefois pas écarté la possibilité que le gouvernement canadien s’entretienne avec le dirigeant de la Russie.

Le ministre, qui s’est rendu plus tôt cette semaine en Ukraine, devrait rencontrer le secrétaire d’État américain en Turquie, mercredi, dans le cadre d’une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’OTAN.

M. Kerry était en Russie pour la première fois depuis l’escalade des violences en Ukraine. Il a discuté mardi avec le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, et Vladimir Poutine à Sotchi.

Le Canada a puni sévèrement la Russie pour son rôle présumé dans le conflit et les tensions se sont encore plus avivées depuis quelques mois. L’année dernière, à la réunion des pays du G20, Stephen Harper avait serré la main de son homologue russe — tout en le prévenant de «sortir de l’Ukraine».

M. Nicholson a toutefois reconnu qu’il y avait eu un dialogue entre le Canada et la Russie à la dernière rencontre du Conseil de l’Arctique, au Nunavut, le mois dernier.

La ministre de l’Environnement, Leona Aglukkaq, qui représentait le Canada, s’était adressée directement au ministre de l’Environnement russe, Sergueï Donskoï, pour condamner les gestes de son président.

«Nous avons communiqué avec la Russie pour leur dire clairement qu’ils devraient partir de l’Ukraine», a expliqué M. Nicholson.

Le ministre a d’ailleurs réitéré l’appui du gouvernement canadien à l’Ukraine après avoir mis fin à son voyage au pays, où il a rencontré son homologue Pavlo Klimkin et le président Petro Porochenko.

Il a aussi visité un hôpital militaire où il dit avoir été témoin du «coût humain» des violences, qui auraient causé la mort de 8000 personnes depuis avril 2014 selon les autorités ukrainiennes.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *