Santé

États-Unis: le cannabis thérapeutique réduirait la consommation d’opioïdes

États-Unis: le cannabis thérapeutique réduirait la consommation d’opioïdes
Photo: Getty Images/iStockphoto

Des chercheurs américains se sont penchés sur sept études afin d’examiner un lien potentiel entre l’usage du cannabis médical pour soulager les douleurs chroniques et la réduction de consommation d’opioïdes.

Présentée lors du Congrès de l’American Society of Anesthesiologists, qui se déroule du 19 au 23 octobre à Orlando (États-Unis), cette méta-analyse avance l’hypothèse selon laquelle le recours au cannabis pour soulager les douleurs pourrait réduire la consommation de médicaments opiacés, qui font l’objet d’une grave crise sanitaire aux États-Unis depuis les années 2000.

Pour étayer cette théorie, des scientifiques du centre médical de l’université Rush (Chicago, États-Unis) ont passé en revue sept études consacrées au sujet. Cinq d’entre elles ont abouti à la conclusion que la marijuana utilisée à des fins médicales pouvait contribuer à réduire de 29% les overdoses d’opioïdes.

Toujours selon les résultats de ces cinq études, on peut noter une réduction allant de 44% à 64% de la consommation d’opioïdes chez les patients souffrant de douleur chronique. Les deux autres recherches n’ont en revanche fourni aucune preuve d’une réduction globale de l’usage d’opioïdes grâce au cannabis médical.

Ces observations s’avèrent encourageantes pour endiguer une crise qui fait environ 130 décès par jour aux États-Unis, selon les données des Centers for Disease Control and Prevention. Toutefois, les scientifiques alertent sur les limites de leurs travaux: «Ces études n’étaient pas des essais contrôlés randomisés comparant la marijuana à un placebo, ce dont nous avons besoin pour déterminer un véritable avantage».

Partant de ce principe, les chercheurs soulignent la nécessité de mener des études plus rigoureuses sur le sujet.