Culture
17:05 9 juin 2021 | mise à jour le: 9 juin 2021 à 17:17 temps de lecture: 2 minutes

Quand les artistes investissent les locaux vacants de Montréal

Quand les artistes investissent les locaux vacants de Montréal
Photo: Zacharie Goudreault/Journal Métro

Dès le 15 juillet, 60 artistes émergents auront leur propre atelier de création au cœur du centre-ville de Montréal grâce à Créer des ponts. Durant trois mois, ils profiteront d’une trentaine d’espaces vacants qui seront transformés en espaces de production et d’exposition.

Plusieurs d’entre eux verront leurs œuvres exposées sur la rue Sainte-Catherine à l’intérieur de cubes de verre.

L’initiative a été annoncée mardi par Frédéric Loury, fondateur et directeur général d’Art Souterrain, l’organisme qui chapeaute le projet.

«L’aspect tout à fait inédit, c’est d’avoir obtenu l’adhésion de l’ensemble des grands acteurs de l’immobilier montréalais» – Frédéric Loury

Chaque commerce sera divisé en deux parties, soit un lieu d’exposition et un atelier adapté à la pratique de l’artiste. Durant les heures d’ouverture affichées sur les portes d’entrée, les passants pourront se rendre dans les locaux vacants utilisés par les artistes et se procurer des œuvres sur place, ou simplement rencontrer et voir l’artiste au travail. Tous les revenus seront entièrement versés aux créateurs.

Créer des ponts s’inscrit dans la vocation d’Art Souterrain de démocratiser l’art contemporain dans la métropole. L’organisme tient notamment depuis cinq ans l’événement Vitrine sur l’art qui expose des œuvres dans les vitrines de magasins vacants du centre-ville.

«Jusqu’à maintenant, c’était difficile de mobiliser les propriétaires et les conditions s’avéraient complexes, probablement dû à une méconnaissance du type d’engagement et des bénéfices qu’un tel projet peut entraîner dans le milieu des arts, mais aussi dans le marché immobilier», considère-t-il.

Art Souterrain a reçu de la Ville de Montréal une enveloppe de 1 million $ afin de concrétiser l’idée.

Articles similaires