Culture

Wajdi Mouawad à nouveau dans la tourmente pour avoir embauché Bertrand Cantat

Wajdi Mouawad Photo: Simon Gosselin

L’histoire se répète pour Wajdi Mouawad. Dix ans après avoir suscité un tollé au Québec en embauchant Bertrand Cantat, le metteur en scène est de nouveau dans la tourmente, en France cette fois, pour une nouvelle collaboration avec l’ex-chanteur de Noir Désir, lequel a battu à mort sa conjointe, Marie Trintignant, en 2003.

Cette controverse survient alors que le milieu du théâtre français connaît une vague de dénonciation d’inconduites sexuelles.

Après avoir connu un immense succès au Québec avec les pièces Littoral et Incendies, le dramaturge et metteur en scène libano-québécois a pris les rênes du Théâtre national de la Colline, à Paris, en 2016.

Bertrand Cantat signe la trame sonore de la nouvelle création de Wajdi Mouawad, nommée Mère, qui sera jouée du 19 novembre au 30 décembre.

Dans une entrevue avec France Inter, la ministre française de la Culture, Roselyne Bachelot, a dit «regretter» le choix artistique du metteur en scène.

Condamné pour homicide involontaire, Bertrand Cantat a obtenu sa libération conditionnelle en 2007 après avoir purgé une peine de quatre ans. Depuis, ses apparitions publiques suscitent la polémique.

Comme au Québec en 2011

Une controverse semblable avait soulevé le Québec en 2011 alors que Wajdi Mouawad avait confié à Bertrand Cantat la trame sonore de son spectacle Des femmes, qui devait être présenté au Théâtre du Nouveau Monde (TNM).

Devant le tollé, la directrice du TNM, Lorraine Pintal, avait offert au dramaturge de présenter le spectacle sans Bertrand Cantat ou de l’annuler. Les représentations ont finalement été annulées.

Selon le journal français Libération, Wajdi Mouawad prévoit par ailleurs programmer une pièce de Jean-Pierre Baro au printemps 2022. Ce dernier est visé par une plainte pour viol classée sans suite.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet