Soutenez

Une baleine lumineuse à la place des Festivals

L'œuvre «Écho – le chant de l’inconnu» Photo: Vivien Gaumand

Qui dit retour des couchers de soleil à 16h dit retour de Luminothérapie dans le Quartier des spectacles. Pour la douzième édition de cet événement hivernal, une baleine géante a été installée sur la place des Festivals afin de sensibiliser le public au respect de la nature.

L’œuvre, nommée Écho – le chant de l’inconnu, est une création de l’artiste transdisciplinaire autrichien Mathias Gmachl. Présentée pour la première fois au Canada, elle mesure 17 mètres et pèse 5 tonnes.

Cette installation numérique monumentale symbolise l’importance de préserver la faune et la flore. Dès qu’on s’en approche trop, la baleine cesse de chanter et s’éteint.

Tout juste derrière, sur les façades de l’Édifice Wilder et du pavillon Président-Kennedy de l’UQAM, la vidéoprojection Nova, réalisée par Serious Computer Group, s’inspire des mouvements de l’eau pour présenter des portraits abstraits de l’environnement fluvial de Montréal.

En tout, cinq œuvres lumineuses et interactives animeront le Quartier des spectacles jusqu’au 27 février.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.