Soutenez

«Chez Padré»: parle, parle, jase, jase avec Serge Fiori

Serge Fiori dans Chez Padré
Serge Fiori dans «Chez Padré» Photo: Crédit Ann-Julie Desmeules

Aurait-on pu imaginer que Serge Fiori deviendrait un jour intervieweur? Le chanteur qui se fait si rare sur nos tribunes surgit aujourd’hui avec un projet que nul n’attendait, Chez Padré, une série d’émissions web dans lesquelles le légendaire Fiori s’entretient avec différentes figures de la culture d’ici. Le résultat étonne par sa simplicité et son authenticité.

La brochette d’invité.e.s de Chez Padré ferait pâlir d’envie n’importe quel.le animateur.trice chevronné.e de ce monde: Luc Picard, Régis Labeaume, Michel Côté, Guylaine Tremblay, Normand Brathwaite, Luc Dionne, Isabel Richer, Michel Barrette, France Castel, Anne Dorval et Louis-Jean Cormier ont tous partagé un moment en tête-à-tête avec le timonier d’Harmonium – alias Padré – aux abords du lac Saint-Jean, le temps d’échanger des confidences sans filtre. On apprend d’ailleurs dans les capsules que Serge Fiori est un «Bleuet d’adoption» (résident du Saguenay–Lac-Saint-Jean) depuis l’an dernier.

La discussion s’avère décontractée, naturelle, coule de source comme des conversations sans prétention entre ami.e.s. Comme si Serge Fiori placotait avec ses potes sans caméra à quelques pas. Il n’y a rien comme la complicité entre un.e intervieweur.euse et un.e interviewé.e pour susciter la générosité dans le propos, et Chez Padré démontre bien qu’on peut mener de formidables entrevues sans cartons rédigés par des recherchistes sous les yeux.

Luc Picard revient sur son interprétation de Michel Chartrand, parfaite imitation à l’appui. Normand Brathwaite rappelle avoir joué avec Réal Giguère («une des personnes les plus disciplinées que j’ai vues dans ma vie») dans La cage aux folles, et même avoir embrassé le célèbre maître de cérémonie de Jéopardy. Isabel Richer échappe par inadvertance un «estie» en expliquant les illusions de la télévision. Michel Côté évoque des secrets de tournage de Cruising Bar et ses quatre personnages masculins très typés. Et on en passe et des meilleurs, souvenirs comme fous rires.

Et les épisodes de Chez Padré s’ouvrent – comme il se doit, aurait-on le goût d’affirmer – avec un extrait chanté, de la voix de Serge Fiori, d’Un musicien parmi tant d’autres («Où est allé tout ce monde qui avait quelque chose à raconter…»).

On peut visionner Chez Padré sur la chaîne de contenu de Serge Fiori (chezpadreavecsergefiori.ca). On se procure les capsules à la pièce au coût de 3,99 $, ou la série entière pour 29,99 $. Une collection de matériel promotionnel (chandails, tasses, verres à whisky, coupes à vin) est également disponible.

Une infolettre l’fun? Abonnez-vous à celle du Week-end pour voir!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.