Culture
17:10 14 mai 2015 | mise à jour le: 14 mai 2015 à 17:10 Temps de lecture: 2 minutes

Skream @ Le Belmont

Skream @ Le Belmont
Photo: collaboration spéciale
  • Dimanche 17 mai
    Skream @ Le Belmont

Le dubstep est une de ces musiques conçues pour le dancefloor. Des grosses basses lourdes et sombres, propices à la transe collective. Une énergie particulière s’en dégage, et ce sont les jeunes qui se le seront approprié. Une sonorité marquante, propre aux années 2000. La musique d’un futur sordide où les robots dominent la race humaine. La musique du party souterrain où les derniers humains se sont retrouvés pour planifier leur contre-attaque.

Si cette scène était réelle, leur chef pourrait très bien être Oliver Dene Jones, alias Skream. Originaire de Londres, en Angleterre, Skream est un des pionniers du genre dubstep. Un de ceux qui ont contribué à lancer ce style musical à la conquête du monde, grâce à ses productions ainsi qu’à son émission de radio hebdomadaire sur Rinse FM. Son remix de la chanson In for the Kill, de La Roux, y est aussi pour quelque chose. Paru en 2010, le remix a obtenu un immense succès et a contribué à l’émancipation du dubstep sur le plan commercial, tout en présentant Skream au grand public.

C’est en compagnie d’un autre producteur dubstep, Benga, que Skream a connu ses plus beaux moments. Faisant partie de la vague dubstep du début des années 2000, les deux amis se suivent et collaborent fréquemment depuis. En 2010, ils ont créé le groupe Magnetic Man (avec Artwork) et ont commencé à coanimer The Skream and Benga Show sur les ondes de Rinse FM.

Aujourd’hui âgé de 28 ans, Skream a pris une tournure un peu plus techno et colorée que par le passé. Comme tout artiste à l’avant-garde, j’imagine qu’il considère désormais le dubstep comme plutôt mainstream et que pour lui, le temps était venu de passer à autre chose. S’orienter vers le techno et la house est une évolution naturelle pour un artiste ayant contribué à la création d’un style qui aura marqué notre époque. Hâte de voir s’il aura autant de succès dans ce nouveau créneau.

Autres suggestions

  • 15, 16 et 17 mai.
    Pouzza Fest 2015
  • Vendredi 15 mai.
    Monk.e (Lancement) @ Les Bobards
  • Samedi 16 mai.
    Machinedrum + CRi @ Newspeak
  • Samedi 16 mai. Kill Paris
    @ Théâtre Fairmount
  • Mercredi et jeudi 20-21 mai.
    Tame Impala @ Metropolis

Articles similaires