Culture

Joël Legendre: «J’ai choisi de me reconstruire»

Photo: Yves Provencher/Métro

Le comédien et animateur Joël Legendre se dit prêt à faire un retour professionnel après trois mois de retrait de la vie publique. «Mes assises sont assez solides pour me permettre de reprendre le métier que j’aime faire», a-t-il confié sur le plateau de Pénélope McQuade et Jean-Luc Mongrain, à Radio-Canada, dimanche soir.

M. Legendre a expliqué que le geste de nature sexuelle qu’il a commis en septembre dernier dans un parc à Longueuil, et pour lequel il a dû payer une contravention, était «un suicide personnel», pour faire sortir «la part d’ombre» en lui. Ses blessures d’enfance, où il vivait dans le rejet et la honte, lui auraient fait commettre ce geste.

S’il a d’abord nié les propos de la journaliste du Journal de Montréal qui l’a questionné au sujet de sa contravention, c’était parce que ses trois enfants l’accompagnaient à ce moment. «J’ai menti pour protéger ma famille», a dit l’animateur de 47 ans, très ému.

M. Legendre a confié avoir pensé au suicide après que son geste eut été révélé au grand public en mars dernier. «Mais j’ai pensé à mon fils», a-t-il dit, ajoutant qu’il n’a pas voulu abandonner sa famille.

« Je suis ici pour finir ce chapitre.» – Joël Legendre, expliquant sa venue à l’émission de Pénélope McQuade et Jean-Luc Mongrain

Depuis les événements, l’animateur, qui a perdu son poste à Rouge FM, suit une thérapie. Il dit être prêt à reprendre le travail, et même à se parodier dans le prochain Bye Bye si on le lui demande. «Je ne pourrais pas me permettre de parodier tout le monde si je n’étais pas capable de me parodier», a-t-il reconnu.

Il a par ailleurs remercié le public qui a été reconnaissant avec lui au cours des derniers mois.

Articles récents du même sujet