Inspiration

Squid Game: on a testé le biscuit dalgona et…

Photo: Netflix

Vous vous êtes aussi demandé ce que goûtaient les fameux biscuits dalgona de la nouvelle série Netflix de l’heure? Pas besoin de vous inscrire à Squid Game, on l’a fait pour vous! On parle des biscuits, évidemment.

À moins que vous viviez sous une roche, vous avez peut-être entendu parler de la fameuse série Squid Game ou Le jeu du calmar. Dans cette production à la Hunger Games, 456 personnes endettées doivent réussir une série de jeux «d’enfants» pour gagner un montant d’argent exorbitant. Cependant, comme dirait Jay du Temple à Occupation Double, il y a une «twist». S’ils perdent, ils meurent. Pour vrai (mais pas pour vrai là, ça reste une fiction!).

Dans le troisième épisode, il y a un jeu qui a particulièrement marqué les fans: les participants doivent sculpter à la perfection une forme imprégnée dans un biscuit avec une seule aiguille. Aujourd’hui, la série et ses petits ronds dorés sont partout sur les réseaux sociaux. Certains utilisateurs essaient notamment de recréer les épreuves, dont celle des biscuits.

Si vous vous demandiez comment les faire et ce qu’ils goûtent, on a la réponse pour vous. Rassurez-vous: aucun journaliste n’a été blessé durant ce processus. Toutefois, il s’en est fallu de peu…

La recette

Seuls deux ingrédients sont nécessaires: du sucre et du bicarbonate de soude. Pour le bicarbonate, une pincée ou deux suffisent, puisqu’on ne veut pas faire trop faire gonfler la mixture, comme dans la vidéo TikTok ci-dessous.

On a aussi besoin d’emporte-pièces à biscuits, d’une spatule, d’une presse à biscuits, d’une louche, d’une plaque de cuisson et de papier parchemin. Puisque nous n’avions pas de presse à biscuits et de papier parchemin, Métro a utilisé les moyens du bord: une tasse à mesurer et du papier ciré. Il faut ce qu’il faut.

Pour commencer, on fait fondre le sucre complètement. On met le tout à feu doux et on brasse vigoureusement jusqu’à ce que notre mixture devienne un sirop doré pâle. Attention de ne pas brûler le sucre. Ensuite on ajoute le bicarbonate de soude et on brasse vigoureusement jusqu’à l’obtention d’une couleur caramel. On verse le tout sur une plaque et on presse avec notre presse à biscuits pour faire un rond. Après quelques secondes, on enfonce l’emporte-pièce choisi. Et voilà, on laisse refroidir et on déguste. Mais un instant!

Pas facile ce challenge

La préparation de ce biscuit est aussi frustrante que le personnage de Han Mi-nyeo (le numéro 212), la petite amie un peu folle du gangster intimidant (aka le numéro 101) dans la série.

D’abord, on n’est peut-être pas Ricardo ou Josée di Stasio, mais les quantités des recettes qu’on voit en ligne ou sur TikTok ne fonctionnent visiblement pas. Le sucre ne couvre pas le fond de la casserole en entier. Ça brûle rapidement et le mélange devient aussi solide que le jeu d’acteur de Lee Jung-jæ (le joueur 456).

Tenir une louche de sucre au-dessus du feu n’est aussi pas facile. Après cinq minutes, on n’a vu aucun résultat et on a même failli se brûler la main.

@journalmetro

Métro essaye le Dalgona Challenge. Et vous, surviveriez-vous au #squidgame ? #squidgamecookie #dalgona #dalgonacandy #mtl #2021 #inspiration

♬ Pink Soldiers – 23

La méthode gagnante? Tripler la dose de sucre d’une à trois cuillérées à table, avec une à deux pincées de bicarbonate. Pas plus. Avec ceci, Métro a pu faire… un biscuit. Hourra! Utiliser une baguette pour brasser et graisser notre presse à biscuits improvisée était aussi une bonne idée. La substance est TRÈS collante et cela aurait pu gâcher la surface du biscuit si on avait fait un faux mouvement. D’ailleurs, des utilisateurs sur Twitter l’ont appris à leurs dépens!

Pour finir, on vous épargne l’état de notre cuisine.

Ça goûte quoi?

Après ce long défi, pas le temps de gosser avec une aiguille. On goûte immédiatement.

C’est dé-li-cieux, sucré et léger. Comme une tire d’éponge, sans l’amertume parfois associée à cette sucrerie. Puisque le biscuit n’est pas trop épais, on peut le casser facilement en gros blocs.

Sinon, en toute franchise, notre papier ciré a un peu collé, mais, bon, c’est un détail!

Saviez-vous que…?
Le biscuit dalgona – ou ppopgi – est un dessert de rue vendu près des écoles en Corée du Sud. Les enfants doivent briser le biscuit et suivre une forme ludique comme une étoile ou un parapluie. Introduit vers les années 1960, la popularité du biscuit décline vers les années 2000.

Articles récents du même sujet