Soutenez

Quoi faire pour passer le temps avec des enfants à l’aéroport?

Photo: iStock

Vos vacances s’en viennent et vous angoissez à l’idée de passer quelques heures à attendre sur un banc d’aéroport avec vos minis? Métro est là pour faire baisser l’anxiété. 

Selon Sophie Reis, conférencière, maman, grande voyageuse et autrice du Guide des parents voyageurs, le plus important pour que tout se passe bien, c’est de se donner du temps. «Bien que ça puisse paraître contre-intuitif, je recommande aux parents d’arriver d’avance à l’aéroport. Premièrement, parce que les parents seront moins stressés. Deuxièmement, ça nous laisse plus de temps [pour réagir aux situations imprévues]», explique la pro du voyage. Mais, que faire si tout se passe bien et que le vol décolle dans trois heures? 

Profiter des aires de jeu 

Près des portes d’embarquement, à l’aéroport Montréal-Trudeau, se trouvent quelques espaces où les enfants peuvent s’amuser gratuitement. Ce concept se retrouve aussi dans d’autres aéroports, mais à Montréal, si vous voyagez vers l’international, deux aires de jeu s’offrent à vous près des portes 53 et 68. Celles-ci comportent entre autres des modules de jeu sur des tapis.  

«L’aire de jeu Transat, c’est un méchant bon must, souligne Sophie Reis. Sinon, il y a quand même différentes stations de jeu qui sont là pour distraire les enfants.» La liste des localisations des espaces de jeu peut être consultée ici.  

Gracieuseté de l’Aéroport international Montréal-Trudeau

Visiter les salons des compagnies aériennes 

Bien que l’accès aux salons des compagnies aériennes soit payant si vous n’êtes pas détenteurs de cartes bancaires précises, ces espaces peuvent valoir le coût, car ils sont plus intimes et aménagés pour qu’on y soit assis confortablement. De plus, ils comportent des espaces de jeu et sont dotés du Wi-Fi, mentionne Sophie Reis. De la nourriture et des boissons y sont également disponibles. Elle suggère donc de s’offrir un accès à ces salons dans le cas de longues correspondances.  

L’aéroport Montréal-Trudeau compte quatre salons différents, dont la liste se trouve ici.  

Gracieuseté de l’Aéroport international Montréal-Trudeau

Varier les passe-temps 

Ce que la conférencière recommande, c’est de penser d’avance à ses activités, pour avoir quelques options en tête. «Ce que je suggère, c’est de penser à un jeu par demi-heure.» Que prioriser? «Des jeux qui ne font pas de bruit et qui n’ont pas de petits morceaux.» 

Parmi ses idées de passe-temps, il y a le jeu d’observation. «L’aéroport, c’est un environnement généralement nouveau pour un enfant. Donc faire des jeux du genre: le premier qui trouve un avion avec tel couleur» permet de divertir la famille sans traîner trop de matériel. 

Mais lorsque ce type de jeu a fait son temps et que l’excitation monte, il est temps de «profiter de l’espace pour se dégourdir. Mais attention, il ne faut pas trop épuiser [les petit.es], parce que plus tard, dans l’avion, l’enfant peut être irritable s’il est épuisé», explique Sophie Reis.  

Et la technologie, dans tout ça? «Les jeux électroniques, c’est notre arme de dernier recours. Si on les sort à l’aéroport, ce sera difficile de les enlever des mains des enfants pour prendre la route vers l’avion et dans l’avion, on perd cette surprise.»  

Se procurer une valise-jouet 

Un incontournable pour la famille de Sophie? La valise Trunki, une valise à quatre roues aussi pratique qu’amusante qui permet à l’enfant de s’asseoir et de se faire traîner, ou encore de la tirer lui-même.  

Gracieuseté de Trunki
Gracieuseté de Trunki

«On met tous leurs jouets à l’intérieur de la valise et cela permet aux enfants de se mettre dessus et de les tirer. La valise devient en soi un jeu», explique la maman voyageuse. Cet objet, qui est utilisé seulement lors de voyages, devient donc spécial et excitant pour l’enfant.  

Bon à savoir! 

  • Pour gagner du temps, les lignes prioritaires pour les familles sont à ne pas négliger.  
  • Des salles d’allaitement se trouvent près des toilettes. Elles comportent chaise, table à langer et parfois même un micro-ondes pour réchauffer le repas de bébé.  
  • En amont, vous pouvez télécharger l’application mobile de votre compagnie aérienne pour prendre connaissance des restrictions de bagages, de la configuration de l’aéroport et des étapes à suivre pour ne pas avoir de surprise.  
  • Pensez à apporter une boîte à lunch si vous ne voulez pas attendre en file. Elle vous sera également utile si certains restaurants sont fermés par manque d’employé.es. Vous pouvez également apporter une bouteille d’eau réutilisable vide que vous pourrez remplir lorsque vous aurez passé la sécurité.  

Le Guide des parents voyageurs est disponible ici

Le site web de Sophie Reis, https://bbjetlag.com/, offre également une panoplie de conseils. 

Un groupe Facebook est également actif, pour échanger avec d’autres parents voyageurs. 

Une infolettre l’fun? Abonnez-vous à celle du Week-end pour voir!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.