Soutenez

Québec parmi les meilleures villes au monde où passer Noël

Photo: GettyImages

Vous vous demandez où dans le monde vous pourriez fêter Noël? Il semblerait que vous n’aurez pas besoin de vous ruiner en billets d’avion puisque selon un article récent du site de voyages CNtraveller, la ville de Québec serait l’une des 32 plus belles villes au monde où fêter Noël. On y mentionne l’ambiance féérique du Vieux-Québec, la glissade de la terrasse Dufferin et l’Auberge Saint-Antoine.

Si l’envie de voyager vous tenaille, parmi les destinations féériques proposées, nommons le village d’Inari, en Finlande, à 1h30 en avion d’Helsinki. Parait-il qu’on y offre des safaris privés en traineau pour y chasser les aurores boréales.

Pour ceux qui souhaitent un dépaysement sans le voyage outremer, on propose la ville de Leavenworth, dans l’état de Washington. Cette ville dont l’architecture est inspirée des villages allemands avec ses maisons à colombage, fait vraiment les choses en grands lorsque vient le temps de décorer de mille lumières pour la saison des Fêtes. D’ailleurs, au Leavenworth Nutcracker Museum, on peut admirer plus de 9000 casse-noisettes provenant de 50 pays.

La ville de Tapei à Taiwan semble elle aussi mettre le paquet pour illuminer ses rues. On dit que de la mi-novembre au jour de l’An c’est un quartier entier qui se transforme en véritable village de Noël.

Bien entendu un tel palmarès ne pourrait passer à côté des grands classiques tel New York, Londres, Rome ou Paris. Et pour ceux qui préfèrent passer Noël les pieds dans le sable Les Maldives, Dubai et Rio de Janeiro semblent offrir elles aussi leur lot de charme.


Si vous voyagez voici deux rappels importants de l’Agence des services frontaliers du Canada:

  • N’emballez pas vos cadeaux. Si vous voyagez avec des cadeaux, assurez-vous qu’ils ne sont pas emballés ou qu’ils se trouvent dans des sacs cadeaux au cas où les agents des services frontaliers auraient besoin d’en inspecter le contenu.
  • Cannabis: ne l’apportez pas, ne le sortez pas. Transporter du cannabis au-delà de la frontière sous quelque forme que ce soit, y compris toute huile contenant du tétrahydrocannabinol (THC) ou du cannabidiol (CBD), sans un permis ou une exemption autorisée par Santé Canada demeure une infraction criminelle grave passible d’arrestation et de poursuites, malgré la légalisation du cannabis au Canada. Une prescription médicale d’un médecin ne compte pas comme une autorisation de Santé Canada.

Une infolettre l’fun? Abonnez-vous à celle du Week-end pour voir!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.