Local

PDQ 39: un retour au bercail pour l’inspecteur Claude Paradis

Claude Paradis
Claude Paradis est le nouveau chef du PDQ 39. Photo: Anouk Lebel/Métro Média

Pour le nouveau chef du poste de quartier 39, Claude Paradis, Montréal-Nord est un retour au bercail. Après un peu plus de trente ans de carrière au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), il revient au poste où il a travaillé le plus longtemps, soit plus de dix ans.

L’inspecteur Paradis vient tout juste d’entrer en fonction, le 10 janvier, après un passage aux enquêtes criminelles du SPVM. Mais il connaît très bien Montréal-Nord, pour y avoir travaillé comme superviseur d’une des cinq équipes de relève policière de 2004 à 2015.

«J’ai un sentiment d’appartenance pour Montréal-Nord. Je connais les enjeux, ce qui touche à la sécurité routière, les enjeux de violence par arme à feu et aînés», énumère-t-il.

Montréal-Nord, c’est un endroit où j’ai toujours aimé travailler, c’est un endroit où j’ai passé 11 ans. C’est le tiers de ma carrière.

Claude Paradis, inspecteur au PDQ 39 depuis le 10 janvier

Rapprochement

Claude Paradis succède à l’inspecteur Patrick Lavallée, qui a occupé le poste de chef du PDQ 39 pendant deux ans.

Ce dernier, tout comme ses prédécesseurs, a fait un important travail de rapprochement avec la communauté, croit le nouveau chef, qui a l’intention de poursuivre dans la même veine, autant dans sa relation avec les partenaires que dans celle avec les employés du poste.

«Au PDQ 39, les gens ont beaucoup d’expérience, souligne-t-il. Ils sont ici parce qu’ils aiment travailler, ils sont professionnels, ils ont la volonté de servir les citoyens comme si c’étaient des membres de leur propre famille.»

Priorités

Si la prévention de la violence par arme à feu est l’une des priorités du PDQ 39, c’est loin d’être la seule, rappelle l’inspecteur Paradis.

«Il y a la sécurité routière, les aînés. On a une population vieillissante à laquelle on doit faire attention. Nos agents sociocommunautaires sont impliqués dans les écoles et les résidences pour aînés pour faire de la prévention en sécurité routière et en matière de cybercriminalité», explique-t-il.

Il nomme aussi l’enjeu de la violence conjugale, déjà bien présent sur le territoire il y a sept ans.

L’arrivée de Claude Paradis au PDQ 39 fait suite à la création de l’Équipe dédiée à la lutte contre le trafic d’armes (ELTA) au SPVM.

«On va travailler en complémentarité avec eux. S’ils ont besoin de certaines informations, on est là pour les enligner avec ce qui se passe à Montréal-Nord», dit-il, sans toutefois donner plus de détails.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Montréal-Nord.

Articles récents du même sujet