Ahuntsic-Cartierville

50$ pour déposer sa neige sur le chemin

50$ pour déposer sa neige sur le chemin
Photo: Archives/Métro MediaLa neige des entrées de garages déposée sur la voie publique a un coût. Ce sera aux propriétaires de l’assumer.

Les résidents de logements familiaux d’Ahuntsic-Cartierville devront débourser 50$ pour un permis annuel pour déposer leur neige sur la voie publique. Cette possibilité était en principe interdite, mais les autorités municipales avaient du mal à intervenir pour sanctionner les contrevenants. Annoncé en juillet, ce règlement sur le déneigement et l’enlèvement de la neige a été voté le 9 septembre.

Les propriétaires ou les occupants de maisons individuelles et des bâtiments de quatre logements et moins pourront déposer sur le chemin la neige qu’ils auront enlevée de leurs entrées de garages ou de leurs voies d’accès s’ils s’acquittent d’un permis de 50$.

Pour les immeubles de plus de quatre logements ainsi que les bâtiments commerciaux industriels, ou institutionnels, le prix du permis est calculé à raison de 8,50$ le mètre carré. Le règlement relatif aux immeubles de 9 logements et plus ou les autres bâtisses industrielles ou institutionnelles, date de 2010.

D’autres arrondissements prévoient des permis pour permettre aux citoyens de déposer leur neige sur la voie publique. Le Plateau-Mont-Royal et Lasalle appliquent pratiquement les mêmes tarifs. Le Sud-Ouest accorde des permis gratuits aux propriétaires des bâtisses de quatre logements et moins qui ne disposent pas d’espace sur leur terrain pour stocker leur neige.

L’administration d’Ahuntsic-Cartierville ne veut pas faire de cette disposition une table ouverte. Ce n’est pas tout le monde qui pourra déposer sur la voie publique la neige retirée de sa propriété privée et la faire ramasser par les camions de la Ville.

Dispositions strictes

«La neige devra notamment être disposée de manière à ne pas gêner les voies de circulation piétonnes ni les voies de circulation véhiculaires, bloquer l’accès à un immeuble ou à un terrain ou abîmer une construction. Elle devra aussi être disposée avant le début des opérations d’enlèvement de la neige sur la rue», précise-t-on dans un communiqué.

Les citoyens pourront aussi déneiger leurs ruelles pour peu que celle-ci soit clairement délimitée. La neige pourra être chargée lors des opérations de déneigement de la Ville. Le coût de ce permis est de 8,50 $ par mètre carré de surface à déneiger.

Los de l’annonce de cette disposition en juillet, la mairesse de l’arrondissement, Émilie Thuillier avait indiqué que cette modalité vient mettre de l’ordre dans une situation qui semblait difficile à gérer. Des citoyens ne respectaient pas le règlement interdisant le dépôt de neige sur la voie publique. «Cela fait plusieurs années qu’on y réfléchit», avait-elle dit.

Le problème est abordé chaque hiver. Certains citoyens, après avoir déneigé leurs allées d’accès, entrées de garage et stationnements privés, déposaient leur neige sur la voie publique pour être chargée sur les camions de la Ville.

Une situation qui constitue un usage excessif puisque la Ville paye le chargement au volume de neige transportée.

«Cette pratique entraîne des coûts et cause des problèmes, quelques fois importants, à la sécurité de la circulation et aux opérations de déneigement de la voie publique», soulignent les élus dans leur sommaire décisionnel.

La mairesse a annoncé qu’une large campagne d’information sera bientôt lancée pour expliquer les modalités de ce nouveau règlement.

Appelé à réagir, le cabinet de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a souligné que cette mesure permettra de «faciliter la vie de certains résidents» de l’arrondissement. L’administration municipale n’a toutefois pas voulu prendre position à savoir si tous les arrondissements de la métropole emboîter le pas à Ahuntsic-Cartierville.

«La mairesse laisse aux arrondissement le soin de déterminer su de telles modifications doivent être faites chez eux», a indiqué l’attachée de presse de Mme Plante, Geneviève Jutras.

-Avec Zacharie Goudreault/ Métro