Ahuntsic-Cartierville

On teste un marché public à Ahuntsic-Cartierville

On teste un marché public à Ahuntsic-Cartierville
Photo: IStockLe marché public le 28 septembre, de 10h à 17h sur la rue Basile-Routhier, entre l’avenue Park Stanley et le boulevard Gouin Est. Accessible par le métro Henri-Bourassa et la piste cyclable du parcours Gouin.

Un marché public pour une journée se tiendra près du pavillon d’accueil du parcours Gouin le 28 septembre. Il s’agit d’une expérimentation à grande échelle pour ce genre d’espace commercial, très attendu à Ahuntsic-Cartierville.

pavillon d'accueil du Parcours Gouin
Le marché se tiendra aux abords du pavillon d’accueil du Parcours Gouin. Photo : Archives/Métro Media.

Il y aura 25 kiosques de producteurs locaux installés dès 10h. «Des commerçants de la promenade Fleury et de Fleury Ouest seront aussi présents», assure Nathalie Goulet, conseillère d’Ahuntsic.

Ce marché permettra de jauger de l’intérêt des citoyens pour ce genre de commerce. «On teste la faisabilité d’un marché à cet endroit, prévient-elle. Il y a une certaine unanimité pour le lieu.»

Le même jour à 14h, sera présentée l’étude de préfaisabilité commandée par les élus de Projet Montréal d’Ahuntsic-Cartierville à l’organisme Marché Ahuntsic- Cartierville (MAC). Ils ont puisé dans leur fonds de recherche débloqué par leur parti pour la financer. «On va présenter les avantages et les inconvénients de différents scénarios possible», indique Mme Goulet.

Un marché nommé désir

Même si on sait que les résidents d’Ahuntsic-Cartierville sont impatients de savoir où se tiendra un tel marché, il semble que les autorités de l’arrondissement en sont encore à l’étape de la réflexion.

L’idée d’un marché public fait son chemin à Ahuntsic-Cartierville depuis plusieurs années. Les organismes communautaires avaient rêvé de voir le marché naître sur le site de l’ancien terminus de bus de la Société de transport de Laval (STL) non loin de la station de métro Henri-Bourassa. Malgré une certaine mobilisation, le projet ne verra pas le jour et le terrain sert à un développement immobilier actuellement.

Les options potentielles seront présentées à l’étape de l’étude de faisabilité. «Je ne peux pas dire aujourd’hui quand l’échéancier pour cette étude sera prêt, admet Mme Goulet. À cette étape-ci, on veut surtout entendre les citoyens à ce sujet.»

On sait toutefois que le projet de marché public est inscrit dans les actions à venir d’ici 2021. D’ici là, il y a effectivement encore des questions en suspens. «Faut-il un marché, ou deux, s’interroge Mme Goulet. Est-ce que ce sera un marché permanent ou ponctuel? Est-ce que ce sera uniquement l’été ou bien toute l’année?»

«L’objectif serait d’avoir un à l’est et un l’ouest», relève Effie Giannou, conseillère de Bordeaux-Cartierville.  Cela dit, Mme Goulet convient que l’étude de préfaisablité est très complète et le désir des citoyens est toujours ardent. «Quand on parle de marché public on voit tout de suite des étoiles dans le yeux», confie-t-elle.

Stationnement intérieur disponible au IGA Alimentation Beaubien et Fille inc. au 10760, avenue Millen.