Ahuntsic-Cartierville

Ahuntsic-Cartierville: ajout de plus 7 km de pistes cyclables dès 2020

Ahuntsic-Cartierville: ajout de plus 7 km de pistes cyclables dès 2020
Photo: Amine Esseghir/Courrier AhuntsicÉmilie Thuillier, la mairesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a pris l’engagement de réaliser deux nouvelles pistes cyclables bidirectionnelles quatre saisons.
Chars allégoriques sur vélos
Chars allégoriques sur vélos aperçus lors de la cyclovia à Ahuntsic. Photo : Amine Esseghir/Courrier Ahuntsic

Deux pistes cyclables totalisant 7,5 km verront le jour en 2020 dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Une sur la rue Prieur et une autre sur la rue Sauriol, parallèle à la rue Fleury.

Émilie Thuillier, la mairesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a profité de la cyclovia, un événement cycliste sur la rue Fleury, pour annoncer l’engagement de son administration dans la réalisation de ces deux pistes cyclables bidirectionnelles quatre saisons.

«Ces pistes desserviront huit écoles primaires, deux écoles secondaires, sept parcs», a-t-elle dit. Elles seront connectées au REV, le réseau express vélo qui devrait quadriller la Ville. «Sauriol et Prieur seront à sens unique pour conserver une partie du stationnement et laisser de la place réservée aux pistes cyclables», a-t-elle expliqué.

Les pistes seront praticables dès l’année prochaine avec des aménagements transitoires avant les constructions définitives. La mairesse a évoqué la mise en place de bollards pour séparer les pistes de la route.

«Les pistes seront protégées à terme par des mailles de béton. Mais ces réalisations interviendront au fur et à mesure que des travaux seront menés sur ces chaussées. Il ne s’agit pas de construire une maille en béton pour venir la déconstruire quelques mois plus tard, a-t-elle dit. Les pistes cyclables seront intégrées dans les travaux.»

Portarit de Maurice Lépine
Maurice Lépine, résident d’Ahuntsic et membre du MEAC a dessiné les pistes cyclables que l’arrondissement s’apprête à aménager sur les rues Sauriol et Prieur. Photo : Amine Esseghir/Courrier Ahuntsic

Un vieux rêve

La mise en place de ces pistes est intervenue après consultation des regroupements citoyens Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville (MEAC) et Ahuncycle. «En analysant les secteurs du quartier, on a vu que Fleury pouvait avoir une piste cyclable, mais on trouvait difficile de l’imaginer sur la rue commerçante», indique Maurice Lépine. Ce militant du MEAC est le premier à avoir suggéré des pistes cyclables parallèles à Fleury.

L’idée court depuis au moins cinq ans «avant le REV de la Ville de Montréal», dit-il. La mise en place d’un réseau global pour les vélos a donné un coup d’accélérateur à ces projets.

Ces pistes sont accueillies avec beaucoup d’enthousiasme par Frédéric Bataille qui s’exprime au nom du groupe citoyen Ahuncycle qui veut développer l’usage du vélo à Ahuntsic-Cartierville. «Depuis le changement de l’administration, nous avons une meilleure écoute», assure-t-il. Une bienveillance qui peut être perçue comme une menace à l’automobile.

«Il n’y a pas d’opposition entre les vélos et les automobiles, observe Mélanie Busby du MEAC. C’est lorsqu’ils sont en concurrence sur la route que le problème surgit.»

Pour elle, les bicyclettes sont un moyen de déplacement comme un autre qui a droit à sa place. «Une personne sur un vélo, c’est une voiture en moins sur la route et donc moins de congestion pour ceux qui sont obligés de se déplacer en auto», note-t-elle.

Les militants des deux roues ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin et espèrent développer encore de nouvelles pistes cyclables dans l’arrondissement. «On aimerait en voir d’autres sur Émile-Journault, sur Gouin ou encore plus à l’ouest. On aurait aimé avoir un lien cyclable pour les étudiants de Bois-de-Boulogne», propose M. Lépine.