Soutenez

Les employés du cimetière Notre-Dame-des-Neiges en grève

Des manifestants devant le cimetière Notre-Dame-des-Neiges
Des manifestants devant le cimetière Notre-Dame-des-Neiges. Photo: Dominic Morissette / courtoisie CSN

À partir de ce jeudi 1er septembre, le Syndicat des employés de bureau du Cimetière Notre-Dame-des-Neiges exerce son droit de grève, et réitérera ce dernier les 2 et 6 septembre prochains.

«Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous en sommes rendus à cette étape qui aura un impact sur notre clientèle, mais nous croyons que pour faire face à un employeur qui mène ses affaires comme le diable en personne, nous n’avions plus le choix. Après bientôt cinq années sans contrat de travail, nous sommes excédés de faire face à un employeur qui se moque complètement de la clientèle, qui nous méprise, qui nous harcèle et qui fait traîner nos négociations afin de briser notre syndicat», explique le président du SEBCNDDN, Éric Dufault, par voie de communiqué.

En début de pandémie, six postes de conseillers en préarrangements funéraires avaient été supprimés, et la surcharge de travail à partir de ce moment ainsi que le roulement de salariés qui quittent leur emploi à cause de l’ambiance infernale au travail ont eu un impact significatif sur la qualité du service offert à la clientèle.

Les demandes du syndicat envers la Fabrique Notre-Dame concernent l’ajout de dates de négociation, mais aussi l’octroi par le conseil d’administration de la Fabrique Notre-Dame de tous les mandats de négociation nécessaires pour convenir d’une entente de principe, dès que possible.

De plus, le syndicat souhaite obtenir une enveloppe budgétaire permettant de convenir des hausses salariales pour l’ensemble des employés de bureau qui vivent un gel salarial depuis près de six ans.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.