IDS-Verdun

La médiation comme tissu social

Action Prévention Verdun
Kunthy Chhim, directeur général d'Action Prévention Verdun. Photo: Josie Desmarais/Métro

Action Prévention Verdun (APV) lancera dans les prochaines semaines son tout nouveau projet de médiation sociale intitulé Verdun: communauté solidaire.

Le conseil d’arrondissement de Verdun a octroyé, le 28 juin dernier, une enveloppe de plus de 60 000$ à l’organisme pour lui permettre de mener à terme ce projet.

Le nouveau programme propose la présence et l’accompagnement d’un médiateur auprès de deux Verdunois qui s’opposent dans un conflit.

Pour le directeur général d’Action Prévention Verdun, Kunthy Chhim, il est primordial que les citoyens qui font appel aux services de l’organisme le fassent sur une base volontaire.

«S’il y a un citoyen qui veut amener son voisin en médiation et que le voisin ne veut pas, ça ne fonctionnera pas, ça, c’est certain. Ça doit être un processus volontaire et de bonne foi», précise M. Chhim.

«Notre mission est d’offrir le service de médiateur qui est là pour faciliter la communication et l’échange entre les deux citoyens. On veut permettre aux deux parties d’exprimer leur point de vue, et d’ouvrir une discussion, dans une démarche de résolution de conflit», souligne-t-il.

La communication pour désamorcer des conflits

Les médiateurs proposés par Action Prévention Verdun ne sont pas des avocats ni des juges.

Ils ne rendent pas de jugement, mais accompagnent plutôt les citoyens à travers le processus de résolution de conflit. Les médiateurs rencontreront individuellement les citoyens impliqués, puis animeront une discussion de groupe. De cet échange supervisé découlera le dénouement de la querelle.

«On considère que le citoyen, c’est l’expert de son milieu parce que c’est lui qui le vit alors c’est lui qui est le mieux placé pour trouver des solutions et des pistes de solutions», mentionne Kunthy Chhim.

Le directeur général d’APV note un engouement pour la médiation social dans d’autres secteurs montréalais, mais Verdun était toujours orphelin d’un programme du genre.

Grâce à ce service, Action Prévention Verdun espère améliorer la cohabitation entre les résidents de l’arrondissement.

Augmenter le sentiment de sécurité

Le projet Verdun: communauté solidaire invite également des groupes de citoyens qui veulent aborder un enjeu de sécurité, à se manifester auprès de l’organisme.

«Ça peut être ultra local, comme un coin de rue qui n’est pas sécuritaire en termes de partage de la route, ou par exemple un espace qui pourrait accueillir des activités illégales, nous allons les citoyens dans cette démarche et dans cette prise de conscience là», indique le directeur général d’APV.

L’organisme vise un objectif de six accompagnements de groupes par mois. Le service devrait débuter dans les prochaines semaines et toutes les informations seront disponibles sur la page Facebook d’Action Prévention Verdun.

Fondé en 2000, APV vise à soutenir les citoyens de l’arrondissement de Verdun qui souhaitent participer à l’amélioration de leur milieu de vie. L’organisme est notamment mandataire du centre intergénérationnel La Station, situé à L’Île-des-Sœurs.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.